•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Victoriaville se dote d’un conseiller scientifique en chef

Simon Barnabé dans un laboratoire.

Le professeur de l'UQTR Simon Barnabé est officiellement devenu le conseiller scientifique en chef de la Ville de Victoriaville. (Photo d'archives)

Photo : Néo UQTR

Radio-Canada

Un conseiller scientifique en chef aidera désormais les élus de Victoriaville à prendre certaines décisions. Il s’agit d’une première au Québec, selon la Ville.

Le rôle a été confié au professeur au Département de chimie, biochimie et physique de l’UQTR et titulaire de la Chaire de recherche municipale pour les villes durables de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Simon Barnabé.

L’universitaire aura comme mandat de conseiller les élus municipaux et de les accompagner dans leurs prises de décisions afin qu'elles soient toujours appuyées sur des bases scientifiques.

Le conseiller scientifique va notamment se pencher sur le dossier de l’usine d’épuration des eaux et de l’économie circulaire ainsi que sur les sujets comme les changements climatiques.

Un conseiller indépendant, à coût nul pour la Ville

Simon Barnabé a l’habitude de conseiller les décideurs municipaux, un rôle qui lui plaît beaucoup. Par le passé, il a notamment donné des avis à des municipalités ou des organismes paramunicipaux à Victoriaville, Trois-Rivières, Bécancour et Baie-Comeau.

Ma transparence fait que j’ai gagné la confiance de la Ville de Victoriaville, soutient-il, en ajoutant que la neutralité et la franchise sont importantes dans ce travail.

Simon Barnabé souligne d’ailleurs qu’il n’est pas payé par la Ville, ce qui lui permet de conserver son indépendance face à l’institution. 

La mesure ne coûte donc rien aux contribuables. Le maire de Victoriaville précise que ce partenariat est possible grâce à l’UQTR qui s’engage à lui donner du temps pour remplir ce mandat.

Antoine Tardif, Simon Barnabé et Christian Blanchet debout.

De gauche à droite : le maire de Victoriaville, Antoine Tardif, le conseiller scientifique en chef, Simon Barnabé, ainsi que le recteur de l’UQTR, Christian Blanchette.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Un modèle à exporter? 

Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, était présent de façon virtuelle à la conférence de presse qui avait lieu lundi. Il a dit souhaiter que d’autres villes emboîtent le pas.

C’est plus important que jamais que chaque Ville se dote d’au moins un conseiller scientifique en chef, estime aussi le maire de Victoriaville.

Antoine Tardif est convaincu que cette nomination permettra à sa Ville de maintenir son statut de chef de file en matière de développement durable et même de l’amener à de nouveaux sommets dans ce secteur.

D’après les entrevues réalisées à l’émission En direct et Toujours le matin ainsi qu'avec des informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...