•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bilan positif en 2022 pour la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Le port de Gros-Cacouna fait face aux montagnes de Charlevoix de l'autre côté du fleuve.

Le port de Gros-Cacouna fait partie des quatre ports de la Société portuaire. (Photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Gagnon

La Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie (SPBSG) dresse un bilan positif de l’année 2022 et note une hausse significative du volume de marchandises qui a transité dans les quatre ports de l’Est-du-Québec.

Le tonnage des marchandises qui transitent par les quatre ports gérés par la Société portuaire du Bas-St-Laurent et de la Gaspésie a augmenté de près de 23 % en un an.

La SPBSG attribue cette progression notamment à l’accroissement des volumes des produits pétroliers, des pales et des pièces d’éoliennes, du cargo général, du sel et des produits du bois, lit-on dans le communiqué qu'elle a fait parvenir aux médias.

On note aussi une augmentation des tonnages depuis l’an passé, depuis que le gouvernement du Québec est propriétaire des quatre ports, explique la présidente-directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, Anne Dupéré.

Portrait de Mme Dupéré au micro.

La présidente-directrice générale de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, Anne Dupéré (photo d'archives)

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Les ports de Gros-Cacouna et de Gaspé ont connu la plus forte augmentation avec 41 % et 127 %.

La hausse est de 10 % à Rimouski et une diminution de 7 % est observable pour le port de Matane. Ce dernier demeure cependant le plus utilisé avec 320 000 tonnes en 2022, soit 100 000 tonnes de plus que le second port, celui de Cacouna.

Tonnage manipulé par les ports de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie

Ports

2021, en tonnes

2022, en tonnes

Variation en pourcentage (%)

Gros-Cacouna

151 510

213 044

41%

Rimouski

142 752

157 712

10%

Matane

344 409

319 410

-7%

Gaspé

92 955

210 804

127%

Total

731 626

900 970

23%

Les exportations sont également en croissance avec une hausse de 40 % par rapport à 2021 selon la SPBSG.

 On a beaucoup de nos entreprises qui exportent des marchandises à l’extérieur du pays, surtout à partir du port de Matane , ajoute Mme Dupéré.

Deux projets clés

Plusieurs projets du plan stratégique de la SPBSG, totalisant plus de 10 millions $ investis en immobilisation, se sont concrétisés au cours de l’année 2022, se réjouit la Société, toujours dans son communiqué.

Au cours de la dernière année, la Société a réalisé l’agrandissement de l’aire d’entreposage au port de Gaspé. Les prochaines années de production de LM Wind Power, avec la finalisation du lien routier reliant l’usine et le port, sont très prometteuses selon Mme Dupéré.

 D’après nos prévisions, on parle de quasiment tripler le tonnage des marchandises et c’est très positif, affirme-t-elle.

La SPBSG a également aménagé un site d’entreposage au port de Gros-Cacouna pour les besoins du Groupe Lebel. L’entreprise a investi 55 millions de dollars dans une usine de granules de bois à proximité du port et 6 millions de dollars, sur le site du port, pour la construction de dômes qui serviront à entreposer sa production.

Les perspectives pour 2023 s’annoncent positives dans les ports de la Société malgré un certain ralentissement de l’économie. La PDG anticipe même une croissance dans les quatre ports.

 On a le projet de LM Wind Power et celui de Groupe Lebel, le sable, le sel, le gravier sont des ressources de base qui sont beaucoup utilisées par nos entreprises, donc le transport de ces marchandises va continuer. Je n’ai pas de boule de cristal, mais on pense qu’on devrait s’en sortir assez positivement , termine Anne Dupéré.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...