•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Twitter offrira un nouvel abonnement plus cher sans publicités

La silhouette du profil d'Elon Musk devant des logos de Twitter.

Depuis l'arrivée d'Elon Musk à la tête de Twitter, le service payant Twitter Blue a subi plusieurs modifications.

Photo : Reuters / DADO RUVIC

Radio-Canada

Le propriétaire de Twitter, Elon Musk, a annoncé samedi dans une série de gazouillis qu’il compte offrir prochainement un « abonnement plus cher qui permettra de ne plus avoir de publicités ».

Twitter offre déjà le service payant Twitter Blue, dont le coût est de 15 $ par mois au Canada.

Il était d'ailleurs offert sous l’administration précédente, mais a subi une refonte depuis l’arrivée d’Elon Musk, en octobre. On promettait aux personnes s'y abonnant une foule de fonctionnalités, dont un affichage en priorité de leurs commentaires, 50 % moins de publicités et l’ajout d’un crochet bleu d’authentification à côté de leur nom.

L’entreprise compte désormais bonifier cet abonnement, qui sera cette fois-ci 100 % sans publicités, moyennant un coût plus élevé.

Cette nouvelle approche s’intégrera à une stratégie plus large qui vise à recommencer à zéro avec la publicité sur le réseau social, selon Elon Musk.

Les publicités sont trop fréquentes et trop grosses sur Twitter. Nous allons agir sur ces deux paramètres dans les prochaines semaines, a écrit M. Musk.

Des finances dans l’impasse

Le réseau social est confronté à de grosses difficultés financières depuis son rachat par M. Musk. L’entreprise a dans un premier temps licencié environ la moitié de son personnel, évalué à 7500 personnes.

À la fin de décembre, celui qui est également aux commandes des entreprises Tesla et SpaceX avait estimé que Twitter pourrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 3 milliards de dollars américains (4 milliards de dollars canadiens) cette année, ce qui équivaudrait à une contraction de 41 % par rapport à 2021.

Les différentes décisions prises par Elon Musk ont effectivement fait fuir une part non négligeable des principaux annonceurs, effrayés notamment par le retour sur la plateforme de personnes bannies pour des commentaires racistes ou complotistes.

Vendre des meubles pour sauver les meubles

Mercredi, l’entreprise a réalisé une vente aux enchères, proposant pas moins de 631 lots de mobilier et objets de décoration, parmi lesquels une immense enseigne lumineuse représentant le célèbre oiseau bleu, adjugée pour 40 000 dollars américains (53 600 dollars canadiens).

Pour compenser la fuite des publicitaires, le multimilliardaire, qui a expliqué avoir dû réduire les coûts comme un fou afin d’éviter une cessation de paiement, compte notamment sur les formules d’abonnement.

Depuis environ un mois, Elon Musk cherche qui lui succédera à la tête de la société de San Francisco. Un sondage qu’il a mené sur Twitter a montré que 57 % des quelque 17 millions d’utilisatrices et utilisateurs qui y ont répondu sont favorables à son départ.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...