•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des banques alimentaires pour les animaux de compagnie qui ont faim

Une petite armoire en bois est fixée à un mur. Elle est ouverte. Des gens y ont laissé des messages.

Pour exprimer leur gratitude, des gens de la communauté ont décoré cette banque alimentaire pour animaux de compagnie et ont laissé des messages.

Photo : Radio-Canada / CBC

Radio-Canada

Avec sa mère, une femme du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, a créé une banque alimentaire communautaire pour les animaux de compagnie.

Olivea Slaney et Charmaine Slaney ont mis ce projet sur pied à Sydney Mines et à North Sydney.

Ces banques communautaires fonctionnent de la même façon que celles pour les humains, où les résidents peuvent donner ou recevoir de la nourriture, des produits d’hygiène ou des livres : dans ce cas-ci, les gens sont encouragés à déposer de la nourriture pour animaux et à y prendre ce dont ils ont besoin.

Une petite armoire fixée au mur à l'extérieur et à côté d'une grande armoire peinte en rouge.

Dans la municipalité régionale du Cap-Breton, une petite banque alimentaire communautaire pour animaux de compagnie est apparue à côté de celle pour les humains.

Photo : Radio-Canada / CBC

Charmaine Slaney fait le tour des banques plusieurs fois par semaine. Elle les remplit mais constate avec bonheur que la communauté a répondu à l’appel. Les gens se servent mais renflouent les tablettes, dit-elle.

On a reçu beaucoup de commentaires positifs, dit sa fille, Olivea.

Une femme et sa fille adulte sont assises côte à côte sur un sofa. Elles se regardent et ont une conversation.

Charmaine Slaney et Olivea Slaney.

Photo : Radio-Canada / CBC

Charmaine et Olivea Slaney ont mis sur pied leur projet après la mort de Lucky, le chat de la famille.

Avec du recul, elles croient que le fait d’avoir travaillé ensemble sur cette idée les a aidées à surmonter leur chagrin.

Une affiche rose avec une photo de chat sur laquelle est écrite la mention « En mémoire de Lucky ».

Olivea Slaney et Charmaine Slaney ont lancé ce projet après la mort de leur chat, Lucky.

Photo : Radio-Canada / CBC

La SPCA à Sydney a aussi un comptoir où les gens dans le besoin peuvent obtenir de la nourriture pour animaux ou des jouets en cas d’urgence. Comme une banque alimentaire pour les humains , explique Ryan Toomey, de la SPCA.

Les personnes qui ont des animaux et qui se retrouvent soudainement en grande difficulté sont parfois devant le choix déchirant d’acheter de la nourriture pour eux-mêmes ou pour leur compagnon. Personne ne devrait être exposé à un tel dilemme, déplore Ryan Toomey.

L’accès à des ressources et à des initiatives comme celle-ci est extrêmement important dans les communautés, dit-il.

D’après le reportage d’Amy MacNeil, CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...