•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un défaut sur la dette américaine provoquerait « une crise financière mondiale »

La secrétaire du Trésor Janet Yellen

La secrétaire du Trésor américain Janet Yellen

Photo : Getty Images / Kevin Dietsch

Agence France-Presse

Un défaut sur la dette américaine provoquerait « à coup sûr une récession aux États-Unis et pourrait entraîner une crise financière mondiale », a prévenu vendredi la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, interrogée sur CNN.

La secrétaire au Trésor s'exprimait depuis Dakar, la capitale du Sénégal, où elle entreprenait un voyage d'une dizaine de jours sur le continent africain, qui passera également par la Zambie et l'Afrique du Sud.

Les États-Unis ont atteint vendredi leur plafond d'endettement, fixé par le Congrès à plus de 31 000 milliards de dollars et pour l'heure, les élus n'ont pas su se mettre d'accord sur une hausse ou une suspension du plafond.

En soi, cet événement n'a rien d'exceptionnel puisque ce plafond a fait l'objet d'une intervention législative à 79 reprises depuis 1960.

Mais la majorité républicaine à la Chambre des représentants veut profiter de ce sujet pour faire pression sur les démocrates afin de baisser un certain nombre de dépenses, notamment celles résultant des programmes mis en place depuis le début du mandat du président Joe Biden, ainsi que les impôts.

Atteinte au rôle du dollar

En cas de défaut américain, nos coûts d'emprunt augmenteraient et chaque Américain verrait les siens suivre la même tendance.

Mais plus encore, l'incapacité de faire un paiement, qu'il s'agisse de nos obligations en matière de dette à l'égard des bénéficiaires des dépenses sociales ou de nos militaires, provoquerait à coup sûr une récession aux États-Unis et pourrait entraîner une crise financière mondiale, a assuré Mme Yellen.

« Cela porterait sans aucun doute atteinte au rôle du dollar en tant que monnaie de réserve utilisée dans les transactions partout dans le monde. Beaucoup d'Américains perdraient leur travail. »

— Une citation de  Janet Yellen, secrétaire au Trésor

Avec le plafond atteint, le Trésor américain ne peut plus emprunter, même à court terme pour des besoins de fonds de roulement, et a mis en place une période de suspension d'émission de dette qui durera jusqu'au 5 juin.

Des mesures exceptionnelles ont également été mises en place, parmi lesquelles l'arrêt du versement à plusieurs fonds de retraite et de prestations de santé ou d'invalidité des agents publics, des ajustements techniques qui ne sont pas immédiatement nécessaires au paiement des pensions.

Ces mesures permettent à l'administration américaine de voir venir, mais ne peuvent être que temporaires et, si le Congrès ne parvenait pas à se mettre d'accord, les États-Unis pourraient se retrouver à terme en situation de défaut de paiement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...