•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Canada perd son fauteuil roulant et lui en prête un qui est brisé

Jim Hamilton assis dans son fauteuil roulant de remplacement qui est brisé.

Jim Hamilton s'est retrouvé au Chili sans son fauteuil roulant égaré par Air Canada.

Photo : Gracieuseté : Kathie Hamiilton

Radio-Canada

Jim Hamilton était emballé de partir en voyage avec son épouse pour la première fois depuis son accident vasculaire cérébral (AVC) en 2021. Il se retrouve maintenant au Chili sans son fauteuil roulant, égaré par Air Canada.

Air Canada a fourni au sexagénaire ontarien une indemnité de 300 $ et un fauteuil de remplacement à son arrivée à Santiago dimanche, après avoir perdu le sien.

Le hic : le fauteuil temporaire est trop bas pour M. Hamilton et n'a pas de bras amovibles, ce qui empêche son épouse de le transférer aisément.

Par ailleurs, l'un des repose-pieds est cassé, raconte sa belle-fille Kathie Hamilton.

Elle qualifie la situation d'inacceptable.

« Un fauteuil roulant, ce n'est pas une valise. Il en a besoin pour se déplacer, pour sa vie de tous les jours. »

— Une citation de  Kathie Hamilton, belle-fille

Un porte-parole d'Air Canada s'excuse de la situation. Nous sommes bien conscients de l'importance des aides à la mobilité pour leurs propriétaires, dit le transporteur, qui dit examiner pourquoi le fauteuil roulant de M. Hamilton a été égaré.

Air Canada devait finalement lui expédier son fauteuil personnel, qui coûte plus de 5000 $, selon la famille, tard mardi soir.

Pas un cas unique

Maayan Ziv en entrevue, assise dans son fauteuil roulant.

Maayan Ziv aimerait pouvoir prendre l'avion avec son fauteuil roulant comme pour le métro et le train, notamment.

Photo : Radio-Canada

Maayan Ziv, militante et PDG de l'application AccessNow, dit qu'il ne s'agit pas d'une situation exceptionnelle.

Elle raconte qu'Air Canada a endommagé son fauteuil roulant lors d'un vol entre Toronto et Tel Aviv, en Israël, l'an dernier, le rendant inutilisable.

« C'est un problème systémique, pas une simple erreur. »

— Une citation de  Maayan Ziv, militante pour les personnes handicapées
Un bras du fauteuil et la manette sont cassés.

Le fauteuil motorisé d'Alima Kamara a été lourdement endommagé l'an dernier par Air Transat, y compris la manette, le rendant inutilisable.

Photo : Fournie par Alima Kamara

Radio-Canada a aussi relaté en novembre dernier le cas de l'adolescente Alima Kamara, dont le fauteuil roulant a été endommagé lors d'un vol d'Air Transat entre Toronto et Montréal.

Elle a dû attendre plus de deux mois pour avoir un nouveau fauteuil.

Avec des renseignements fournis par Tyler Cheese de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...