•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

L’écriture de Michel Tremblay à la télévision de Radio-Canada

Un décor de théâtre évoque une ruelle du Plateau-Mont-Royal avec des femmes sur le bord de leurs fenêtres ou de leurs balcons.

Le téléthéâtre « En pièces détachées » a été présenté à l'émission « Les Beaux Dimanches » le 7 mars 1971.

Photo : Radio-Canada / André Le Coz

Radio-Canada

Durant tout le mois de janvier, Radio-Canada présente plusieurs contenus audio sur l'œuvre de Michel Tremblay. Les écrits de cet auteur ont eu une immense influence sur notre dramaturgie. Plusieurs créations de cet écrivain ont pu être appréciées du grand public grâce aux téléthéâtres et aux téléfilms, comme en témoignent ces quelques extraits tirés de nos archives.

En 1992, à l’occasion du 40e anniversaire de la Société Radio-Canada, le dramaturge Michel Tremblay explique l’importance de l’arrivée de la télévision dans sa vie.

Émission spéciale à l’occasion du 40e anniversaire de Radio-Canada. L’écrivain Michel Tremblay parle de l’importance des télé-théâtres à la télévision de Radio-Canada.

Dans les années 1950, la télévision permet au grand public de faire connaissance avec le théâtre. Pour Michel Tremblay, la télévision est une éducatrice et une fenêtre sur le monde. L’auteur raconte comment le fait de visionner le téléthéâtre Un simple soldat de Marcel Dubé en famille l’a fait réfléchir à notre présence dans la culture.

« J’avais beau admirer ce qui venait d’ailleurs, devant une pièce comme celle-là, j’avais pour une des premières fois de ma vie le droit de faire partie de la culture. Ça m’a fait comprendre qu’on pouvait parler de soi en s’adressant à tout le monde. On nous avait toujours dit qu’on était laids, qu’on était vulgaires, qu’on parlait mal et que personne d’autre que nous ne pouvait s’intéresser à nous, ce qui était absolument faux. »

— Une citation de  Michel Tremblay

En 1964, Michel Tremblay remporte le premier prix au Concours des jeunes auteurs de Radio-Canada pour sa pièce de théâtre Le Train.

Extrait la pièce « Le train » de Michel Tremblay interprétée par Ronald France et Jean Brousseau. Entrevue de Michel Tremblay menée par Jacques Boulanger.

Dans cet extrait de l’émission Les Jeunes Auteurs diffusée le 7 juin 1964, un échantillon de la pièce est présenté. Les comédiens Ronald France et Jean Brousseau jouent les personnages de Tremblay. L’animateur Jacques Boulanger s’entretient ensuite avec le lauréat, qui déclare avoir écrit cette pièce quatre ans auparavant, à l’âge de 17 ans.

En 1968, Tremblay marque le monde de la dramaturgie québécoise en présentant pour la première fois la pièce Les Belles-Sœurs au Théâtre du Rideau Vert. L’œuvre ne passe pas comme une lettre à la poste en raison du langage employé par ses comédiennes.

Tremblay doit défendre sur plusieurs tribunes son utilisation du joual. L’univers de Tremblay, c’est celui du quartier montréalais du Plateau Mont-Royal et des femmes qui s’y côtoient.

Le théâtre de Michel Tremblay présente un Montréal modeste où les personnages rêvent souvent d’une autre vie. « Si je rêve pas, je m'en vas étouffer. C'est tout ce qui m'reste » nous dit Berthe dans sa cage de verre de guichetière dans la pièce de théâtre Trois petits tours.

Composée de trois petites pièces, cette œuvre met en vedette des femmes insatisfaites de leur condition. Elle est présentée le 21 décembre 1969 à l'émission Les Beaux Dimanches.

Extrait de la pièce de théâtre « Trois petits tours » avec Denise Pelletier dans le rôle de Gloria Star présentée à l’émission « Les beaux dimanches », 21 décembre 1969. Entrevue avec l’auteur Michel Tremblay le 30 mai 1976 à la suite du décès de Denise Pelletier.

Dans cet extrait, la comédienne Denise Pelletier campe le rôle de Gloria Star, une agente qui fabrique des vedettes. La gloire qu'elle n'a pu obtenir elle-même, elle l'a offerte à d'autres. Réalisée par Paul Blouin, la pièce Trois petits tours est jouée dans les décors d'Yvon Duhaime.

Dans l’entrevue qui suit l’extrait, Michel Tremblay explique s’être senti un peu mal à l’aise d’avoir donné à la grande comédienne Denise Pelletier le rôle de Gloria Star, un personnage avec un texte beaucoup plus faible que ceux des rôles de Carlotta (Denise Filiatrault) et de Berthe (Denise Proulx), qui complètent le triptyque.

Le réalisateur Paul Blouin permettra aux téléspectateurs d’apprécier d’autres pièces de Michel Tremblay, par exemple En pièces détachées, présentée à la télévision le 7 mars 1971. Le décor de Gabriel H. Perrault rappelle la ruelle de la rue Fabre où l’auteur a passé une partie de son enfance.

Extrait du télé-théâtre En pièces détachées de l’auteur Michel Tremblay. Réalisation Paul Blouin. Comédiennes : Luce Guilbault, Sylvie Heppel, Rita Lafontaine, Suzanne Langlois, Colette Courtois, Yolande Roy, Colette Devlin, Monique Joly, Germaine Giroux, Micheline Gérin, Nana de Varennes, Anne-Marie Ducharme.

Dans cet extrait, les voisines de Thérèse (Luce Guilbault) se plaisent à se moquer de ses malheurs dans son dos.

Au cours des décennies 1980 et 1990, les téléthéâtres sont de moins en moins présents à Radio-Canada. Ils cèdent leur place aux téléromans, aux téléfilms et aux téléséries.

Des balcons et des cordes à linge avec des vêtements suspendus.

Les balcons arrière de l'immeuble situé au 4690 de la rue Fabre sur le Plateau-Mont-Royal, à Montréal, où Michel Tremblay a passé une partie de son enfance.

Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

En 1987, la télévision publique marque un grand coup en diffusant Le Cœur découvert, un téléfilm écrit par Michel Tremblay et réalisé par Jean-Yves Laforce. Il s'agit de l'histoire d’amour de deux homosexuels dont un est divorcé et père d’un garçon de cinq ans.

Cet extrait diffusé aux Beaux Dimanches le 15 novembre 1987 met en scène les trois protagonistes du téléfilm : Jean-Marc (Gilles Renaud), Mathieu (Michel Poirier) et le petit Sébastien (Olivier Chassé).

Téléfilm signé Michel Tremblay qui suit le quotidien d’un couple homosexuel. Comédiens : Gilles Renaud et Michel Poirier. Réalisation : Jean-Yves Laforce.

Le Cœur découvert fera le tour de plusieurs festivals de cinéma et recevra des prix à l’étranger.

Michel Tremblay explique avoir dû cogner à plusieurs portes avant que le scénario ne soit accepté.

« C’était très courageux à l'époque, de la part de Radio-Canada, de produire ce film-là. Je l'avais présenté à l'industrie privée du cinéma et à peu près tous les producteurs de cinéma qui l'avaient lu avant trouvaient ça très bon mais disaient qu’ils ne savaient pas quoi faire avec. »

— Une citation de  Michel Tremblay

Michel Tremblay renouvelle sa confiance en Jean-Yves Laforce pour la réalisation du téléthéâtre de sa pièce Le Vrai Monde? en 1991.

Dans Le Vrai Monde?, déclare Jean-Yves Laforce, il y a deux univers : celui du monde réel et celui du théâtre où Claude, le personnage principal, met en scène les membres de sa famille. Il est très important de marquer la différence entre ces deux mondes.

Un des moyens utilisés est le mouvement de la caméra. En réalité, c'est la caméra qui tourne autour des personnages, alors qu'au théâtre, les personnages bougent autour d'une caméra fixe.

Extrait du télé-théâtre de Michel Tremblay « Le vrai monde? ». Comédiens : Rita Lafontaine (Madeleine, la mère), Gilles Renaud (Alex, le père) et Michel Poirier (Claude, le fils écrivain). Réalisation : Jean-Yves Laforce.

Le Vrai Monde? est diffusée le 3 novembre 1991. Notre extrait met encore une fois en vedette Gilles Renaud (Alex, le père) et Michel Poirier (Claude, le fils écrivain) ainsi que Rita Lafontaine (Madeleine, la mère), une comédienne indissociable du théâtre de Michel Tremblay.

En décembre 1993, le réalisateur Jean-Yves Laforce récidivera en adaptant pour la télévision la pièce Bonjour, là, bonjour, une œuvre majeur du répertoire québécois.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...