•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chauffeur de taxi a aidé une de ses clientes à accoucher dans sa voiture

Un chauffeur de taxi au volant de sa voiture.

En voyant le bébé apparaître, Vernon Warnor a attrapé une serviette et une couverture avant de se retrousser les manches.

Photo :  CBC News / Chris Langenzarde

Radio-Canada

Un chauffeur de taxi de Toronto a aidé une de ses clientes à accoucher dans son véhicule alors qu’ils étaient en route vers l'hôpital pour l’accouchement.

Vernon Warnor, chauffeur chez Beck Taxi, venait de commencer son quart de travail lorsqu'il a reçu un appel pour une prise en charge à Scarborough.

En arrivant devant la maison, il a été accueilli par une femme enceinte et sa petite fille. La mère voulait se rendre dans un hôpital du centre-ville de Toronto, à environ 40 minutes de route, où elle devait accoucher.

Pendant le trajet, le conducteur s'est rendu compte que la femme souffrait, si bien qu’il s'est demandé si elle allait s’en sortir.

« J'espérais que le bébé et la mère seraient en sécurité. C'était ma priorité : que rien ne sorte de l'ordinaire. »

— Une citation de  Vernon Warnor, chauffeur chez Beck Taxi

Environ cinq minutes après le début du trajet, la femme a signalé qu'elle avait perdu ses eaux. En même temps, elle était au téléphone avec quelqu'un de l'hôpital où elle était censée accoucher, qui lui a conseillé d'essayer de se rendre à l'hôpital le plus proche.

L'accouchement

Cependant, avant d'arriver à destination, le bébé a commencé à apparaître, explique le chauffeur de taxi.

M. Warnor a alors agi instinctivement en se rappelant des gestes d’urgence appris lors d’une formation offerte par Beck Taxi.

Il s’est d'abord arrêté dans une station-service et a appelé au 911. Puis il a attrapé une serviette et une couverture que la femme avait emballées à l'arrière du taxi avant de se retrousser les manches.

C'était un travail d'équipe entre la mère, moi-même et la personne du centre d’appel de Beck Taxi à qui je parlais, tandis que la mère était en ligne avec quelqu'un de l'hôpital, raconte-t-il.

La personne des urgences leur a conseillé de garder le bébé au chaud et de s'assurer que le cordon ombilical ne soit pas enroulé autour de son cou.

L’ambulance est arrivée peu de temps après alors que le bébé était déjà né.

Vernon Warnor dit avoir été impressionné par toute cette histoire et en particulier par la mère qui, selon lui, est restée relativement calme. Elle a fait de son mieux, se souvient-il en soulignant qu’elle a été courageuse.

Pour être honnête, je suis encore un peu ébranlé par l'expérience, mais je recommencerais s'il le fallait, fait-il savoir.

« J'ai l'impression d'avoir fait quelque chose de significatif. »

— Une citation de  Vernon Warnor, chauffeur chez Beck Taxi

De son côté, la directrice de l'exploitation à Beck Taxi, Kristine Hubbard, estime que le chauffeur a fait exactement ce qu'il devait faire. À chaque décision qu'il a prise, il a eu en tête le bien-être de la mère et du bébé, a-t-elle commenté.

Je pense qu'il était exactement là où il devait être aujourd'hui, poursuit-elle, soulignant que la femme et le chauffeur de taxi se sont sûrement rencontrés pour une raison.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...