•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces petites chèvres qui suivent leur propriétaire sans laisse font fureur dans l’Okanagan

Deux chèvres sont sur un trottoir.

Les chèvres Lexus, à gauche, et Miata, à droite, sont très populaires à Summerland et dans toute la région de l'Okanagan, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Winston Szeto

Radio-Canada

Lexus et Miata, deux chèvres miniatures, sont devenues des quasi-célébrités dans l’Okanagan, en Colombie-Britannique. Depuis novembre, elles suivent leur propriétaire sans laisse dans la ville de Summerland, près de Kelowna, et se déplacent avec lui dans la région.

Greg Krauter raconte que ses chèvres sont très populaires partout où elles passent. Par exemple, à Kelowna, mardi matin, elles ont attiré des dizaines de résidents et de touristes, qui sont venus les caresser, prendre des photographies avec elles et même les embrasser.

Greg Krauter est en train de donner à manger à deux chèvres, dans la rue de Summerland en Colombie-Britannique.

Lexus et Miata sont les deux animaux de compagnie peu ordinaire de Greg Krauter.

Photo : Radio-Canada

Les deux chèvres sont dociles et n’ont pas besoin d’être en laisse parce qu’elles sont génétiquement conçues pour suivre un être alpha, que ce soit leur propriétaire ou un animal dominant du troupeau, comme l'explique Greg Krauter.

« Elles détestent être loin de leur alpha, parce qu'il représente leur sécurité. Elles n’iront jamais loin », précise-t-il.

C’est pour permettre à ses chèvres de se promener et de brouter ailleurs que dans leur cour enneigée qu’il a commencé à les emmener avec lui dans ses déplacements.

Une chèvre qui s’évanouit... sous le coup de l’émotion

Lexus et Miata sont des chèvres myotoniques, ou chèvres du Tennessee, caractérisées par leur petite taille, leur fourrure soyeuse et par le fait qu'elles sont atteintes d’un trouble génétique héréditaire appelé myotonie. Celui-ci provoque la paralysie en cas d'émotion forte : les muscles de l’animal deviennent raides, et il tombe.

Greg Krauter a fait l’acquisition de ses deux chèvres au printemps dernier chez l’éleveur GottaGoat, à Penticton, une des cinq fermes certifiées en Colombie-Britannique pour faire l’élevage de l’espèce par l’Association des chèvres du Tennessee, en Virginie, aux États-Unis.

En raison de la satisfaction qu’il ressent, Greg Krauter pense se procurer deux autres chèvres du Tennessee de la même ferme que Lexus et Miata ce printemps.

Avec les informations de Winston Szeto

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...