•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le rail se rendra jusqu’à Gaspé malgré les défis et les sceptiques

Le chemin de fer de la Gaspésie longe la mer à plusieurs endroits qui ne sont pas protégés des vagues.

Les défis s'annoncent nombreux afin de restaurer le chemin de fer jusqu'à Gaspé. La ministre Bouthillier s'en inquiète tandis que le président de la SCFG se veut rassurant. (Archives)

Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

Les doutes de la députée fédérale de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, sur la réhabilitation du tronçon de chemin de fer entre Port-Daniel–Gascons et Gaspé n'ébranlent pas la Société de chemin de fer de la Gaspésie (SCFG).

Lors d’une conférence de presse, mardi, la députée de la circonscription et ministre du Revenu, Diane Lebouthillier, a souhaité « bonne chance » à ceux et celles impliqués dans la réalisation des travaux qui visent à réhabiliter le tronçon compris entre Port-Daniel–Gascons et Gaspé.

Du même souffle, elle a invité ses interlocuteurs à se rendre dans le secteur de Pabos et sur le reste du tronçon, où plus d’une vingtaine de kilomètres du rail ont été abîmés par la tempête des 23 et 24 décembre.

Tout le monde est bien conscient de l’ampleur du travail, assure le président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie, Éric Dubé. Il admet que le travail sera ardu pour que le rail soit fonctionnel et bien protégé de l’érosion jusqu’à Gaspé, mais l’objectif demeure.

« Je reste convaincu que c’est techniquement possible de le faire et on va le faire. »

— Une citation de  Éric Dubé, président de la Société de chemin de fer de la Gaspésie.

« Tous les élus régionaux travaillent dans ce sens-là », ajoute M. Dubé.

Il rappelle que les fonctionnaires du ministère des Transports du Québec (MTQ) sont toujours en évaluation du coût et de l’ampleur du chantier de la troisième phase. Le président de la SCFG croit que le ministère devrait être en mesure d'avoir un portrait des travaux à réaliser au printemps prochain.

Il ajoute ne pas avoir observé d’hésitation de la part du ministère des Transports, propriétaire du rail, quant à sa volonté d’exécuter cette dernière partie des travaux.

Éric Dubé avoue avoir entendu d’autres commentaires comme celui de la députée, notamment dans la foulée de la tempête de décembre. L’impact des tempêtes sur le rail n’est pas une surprise. Il n’y a eu aucun renforcement de fait pour la protection au cours des 10 dernières années; c’est sûr qu’on s’attendait à des dégâts.

La Société de chemin de fer de la Gaspésie explique que la confusion pour certains vient sans doute de travaux qui ont été réalisés en 2022 dans le secteur du Bourg de Pabos afin de transporter du matériel nécessaire à la réparation de la voie ferrée dans une secteur plus à l'ouest.

La Société indique qu'il était plus simple de réparer ce tronçon, même si l'ouvrage risquait d'être détruit par la tempête. Le transport par camion aurait été plus dispendieux que la construction de cet ouvrage temporaire, assure la SCFG.

Infrastructures de transport

Dans les MRC de Rocher-Percé et de Côte-de-Gaspé, la voie ferrée et la route 132 longent la mer dans plusieurs secteurs, souligne Éric Dubé. « Je suis convaincu, dit-il, qu’à bien des endroits, en protégeant la voie ferrée, le ministère protège aussi sa route. »

Il rappelle qu'Ottawa a annoncé une aide financière de 45,8 millions de dollars en 2019, principalement pour contrer l'érosion du tronçon entre Port-Daniel–Gascons et Gaspé.

La députée fédérale de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, s’est par ailleurs engagée, mardi, à entamer les discussions avec VIA Rail pour le retour du train de passagers jusqu’à New Carlisle lorsque le train de marchandises pourra s’y rendre.

Le chantier pour cette partie du tronçon devrait être terminé d’ici la fin de l’année en cours.

Interrogée, la compagnie VIA Rail a de nouveau indiqué qu'il n'était pas dans ses intentions d'offrir un service partiel entre Montréal et New Carlisle et que le service de passagers allait être rétabli lorsque le chemin de fer sera considéré comme sécuritaire jusqu'à Gaspé.

Avec la collaboration de Guillaume Walen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...