•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baignoire bouchée et chat hostile dans la liste des pires appels à la GRC en Saskatchewan

Une main qui tient un combiné téléphonique.

La GRC sensibilise les gens à l'utilisation abusive du 911 indiquant qu'un appel non pertinent peut retarder le secours à une personne en danger de mort.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de la Saskatchewan a dressé sa liste des 10 pires appels aux répartiteurs du 911 en 2022. Parmi eux se trouvent des appels concernant un manque de lait, une baignoire bouchée et un chat hostile.

Selon la GRC, une autre personne a, par exemple, dit au 911 qu'elle était contrariée par le fait qu'un détaillant ne lui permettait pas de retourner des vêtements d'hiver usagés.

Nous publions cette liste pour sensibiliser les gens à l'utilisation abusive du 911, qui peut retarder le secours à une personne en danger de mort, explique Lee Rosin, recruteuse et formatrice au Centre de communication opérationnelle (CCO) de la GRC en Saskatchewan. 

Chaque moment que nous passons à parler à quelqu'un qui se plaint de son expérience de magasinage ou qui veut faire une farce en appelant le 911 est du temps que les préposés aux appels et les agents de la GRC auraient pu passer à aider une personne en danger de mort , poursuit Lee Rosin dans un communiqué de presse de la GRC publié jeudi.

Les 10 pires appels tels que rapportés par la GRC de la Saskatchewan

  1. Une personne a demandé aux opérateurs du CCO le nom de l'agent poli de la GRC qui avait servi dans sa communauté parce qu’elle espérait savoir comment la famille du policier se portait.
  2. Les répartiteurs ont reçu un appel d'une personne qui ne voulait pas être en attente après avoir appris qu'elle devait aller chercher des documents au détachement local de la GRC.
  3. Une personne a informé les opérateurs du CCO qu'elle s'était étouffée après avoir avalé un moustique et avait perdu son dentier, ce qui l'empêchait de manger son dîner.
  4. Une personne a indiqué qu'elle avait besoin d'aide pour effacer un message vocal de son téléphone.
  5. Une personne a appelé le 911 pour dire qu'il y avait un « cougar » [femme âgée qui entretient une relation amoureuse avec un homme plus jeune] en liberté dans sa ville. Lorsque la personne chargée de l'appel a demandé des détails, l'auteur de l'appel a ri et a dit que le « cougar » s'appelait Cindy.
  6. Une personne a indiqué qu'elle avait acheté pour 65 $ un plat à emporter, mais que son colocataire avait mangé la commande. Elle a demandé qu'un agent de la GRC vienne régler le différend.
  7. Une personne inquiète a appelé au sujet d'un chat hostile et a demandé à un agent de la GRC de l'amener au refuge pour animaux local.
  8. Un client très en colère a appelé car le gérant d'un magasin a refusé d'accepter le retour de bottes d'hiver déjà portées.
  9. Une personne a indiqué qu'elle n'avait plus de lait et a demandé aux agents de la GRC d'aller en chercher pour elle.
  10. Une personne inquiète a appelé le 911 pour signaler que le drain de sa baignoire était bouché et que l'eau ne descendait pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...