•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Influence de la firme McKinsey : l’opposition à Ottawa veut une enquête

« Scandaleux », « manque de transparence », dépenses colossales : les partis d'opposition à Ottawa déplorent les dizaines de millions de dollars en contrats accordés par le gouvernement de Justin Trudeau à la firme McKinsey.

Une enseigne de l'entreprise McKinsey.

Le cabinet-conseil McKinsey a obtenu des contrats d'une valeur de dizaines de millions de dollars de la part du gouvernement fédéral canadien au cours des dernières années.

Photo : AFP / Fabrice Coffrini

« Tous les outils parlementaires devront être utilisés pour faire la lumière sur [l’influence de McKinsey] », clame le député du Bloc québécois Jean-Denis Garon.

À l’instar de cet élu bloquiste, les différents partis d’opposition dénoncent les montants versés par Ottawa au cabinet-conseil McKinsey.

Selon une enquête de Radio-Canada, le gouvernement de Justin Trudeau a versé 30 fois plus d’argent à cette firme américaine que lorsque les conservateurs étaient au pouvoir.

Ces montants n’ont pas cessé d’augmenter au cours des dernières années et des contrats d'une valeur cumulative de plusieurs dizaines de millions de dollars ont encore été signés ces derniers mois auprès de différents ministères, parfois sans le moindre appel d’offres.

Il y a plusieurs enjeux éthiques qui devront sortir de l’ombre. Il y a une apparence de conflits d'intérêt.

Une citation de Jean-Denis Garon, député du Bloc québécois

L'influence des cabinets-conseils

Consulter le dossier complet

Une main tenant un stylo signe un chèque.

C'est purement scandaleux et c’est typiquement libéral. C’est du copinage, déplore l’élu néo-démocrate Alexandre Boulerice.

M. Boulerice critique la proximité de McKinsey et de l’équipe de Justin Trudeau. L’ancien patron de l'entreprise, Dominic Barton, avait notamment conseillé le gouvernement en matière d’immigration avant la signature de diverses ententes entre Ottawa et ce cabinet-conseil dans le but de mener à bien la transformation d’Immigration Canada.

Par la suite, Dominic Barton a été nommé ambassadeur du Canada en Chine (2019-2021).

C’est du gaspillage de fonds publics et, en plus, ça ne semble même pas efficace, reprend Alexandre Boulerice.

Le ministère de l’Immigration, qui s’est fait donner des conseils en gestion, est probablement le pire ministère, le moins bien géré de tout le gouvernement fédéral en ce moment.

Une citation de Alexandre Boulerice, député du Nouveau Parti démocratique

Dans une déclaration écrite, le Parti conservateur du Canada assure que le « gouvernement Trudeau manque clairement de principes en confiant la sous-traitance à une entreprise qui a contribué à perpétuer la crise des opioïdes et qui a travaillé en étroite collaboration avec des gouvernements autoritaires comme [celui de] la République populaire de Chine ».

Le gouvernement Trudeau manque clairement de confiance dans la fonction publique fédérale en comptant autant sur une société de conseil coûteuse.

Une citation de Michael Chong, député du Parti conservateur du Canada

Aux yeux du NPD, il va falloir qu'il y ait une enquête.

Si on a besoin d’une enquête publique, on sera prêts à aller là, affirme Alexandre Boulerice.

Le Bloc ne ferme pas la porte à cette idée. Est-ce que c’est seulement la pointe de l’iceberg que l’on vient de découvrir? demande Jean-Denis Garon. C’est possiblement le canari dans la mine et on devra creuser beaucoup.

De son côté, Ottawa s’est défendu en indiquant que l’acquisition de services professionnels permet au gouvernement de compléter le travail des fonctionnaires en faisant l’acquisition d’expertises particulières et de faire face aux fluctuations de la charge de travail.

Avec la collaboration d’Olivier Bachand

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.