•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edward Kennedy confondu avec un terroriste

Radio-Canada

Le gouvernement américain présente des excuses au sénateur qui a été arrêté à plusieurs reprises dans les aéroports américains parce qu'un nom similaire au sien figure sur une liste de personnes soupçonnées d'activités terroristes.

Aux États-Unis, un responsable du ministère de la Sécurité a présenté des excuses au sénateur Edward Kennedy qui a été arrêté à plusieurs reprises dans les aéroports américains parce qu'un nom similaire au sien figurait sur une liste de personnes soupçonnées d'activités terroristes.

Le sénateur démocrate du Massachusetts, frère de l'ancien président John F. Kennedy, a expliqué qu'il avait été confondu avec un autre à cinq reprises alors qu'il tentait de prendre l'avion entre Washington et Boston. À chaque occasion, un responsable l'a reconnu et lui a permis de prendre son vol.

Des employés d'une compagnie aérienne ont même refusé de lui vendre des billets d'avion.

L'organisation américaine de défense des libertés civiques a porté plainte sur cette question, exigeant que le gouvernement explique comment le citoyen ordinaire pouvait voir son nom retirer de ces listes.

La Commission judiciaire du Sénat examine quant à elle la possibilité de voir ces listes de suspects confiées au gouvernement fédéral et non plus aux compagnies aériennes.