•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment « l’espion des vedettes » aurait réussi à pirater ses victimes présumées

Pascal Desgagnés.

L'accusé Pascal Desgagnés.

Photo : Radio-Canada / Yannick Bergeron

De nouveaux documents de preuve déposés en cours vendredi lèvent le voile sur les méthodes de Pascal Desgagnés, le présumé « espion des vedettes ».

L'homme de 48 ans est accusé d'avoir piraté le cellulaire de personnalités québécoises. Les identités de plusieurs d'entre elles sont protégées par une ordonnance de non-publication.

En consultant l'historique de navigation de l'ordinateur de l'accusé, l'enquêteur en cybercriminalité de la Sûreté du Québec, Alain Rioux, a pu dresser son modus operandi.

D'abord, Pascal Desgagnés aurait recueilli des informations sur ses victimes présumées qui étaient disponibles publiquement sur le net. Dans certains cas, il a pu obtenir leur date de naissance, leur adresse personnelle et le nom des animaux de compagnie en scrutant leurs profils sur les réseaux sociaux.

Le but de cette collecte? Répondre aux questions de sécurité des comptes de ses victimes présumées. Certaines boîtes courriel, comme Outlook, vous permettent de vous connecter sur un compte en répondant à diverses questions de nature personnelle.

Dans plusieurs cas, Pascal Desgagnés aurait réussi à accéder aux boîtes courriel des personnes visées par cette simple méthode. Comme la plupart des réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Apple) communiquent par courriel, l'accusé a ensuite pu faire de demandes de changement de mot de passe sur les sites concernés.

À partir de là, les enquêteurs estiment que Pascal Desgagnés a ensuite pu accéder aux comptes Facebook, iCloud de ses victimes, aux photos et vidéos qui s'y trouvaient. Il a notamment eu recours au logiciel de piratage russe Elcomsoft, qui permet à l'utilisateur de récupérer l'entièreté des informations contenues dans un iPhone.

Une personne non identifiée navigue sur un site d’achat en ligne.

Pascal Desgagnés aurait piraté les cellulaires de vedettes en regroupant des informations disponibles sur Internet.

Photo : Radio-Canada

Pascal Desgagnés aurait été très actif par moment. Au cours du mois de juin 2018, il aurait fait environ 500 demandes de recouvrement de mot de passe auprès d'Apple.

Le procès de Pascal Desgagnés doit reprendre lundi prochain au palais de justice de Québec.

Avec la collaboration de Yannick Bergeron et Camille Carpentier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...