•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Communauto élargit son réseau d’autopartage à Gatineau

Un véhicule stationné.

Un véhicule de Communauto (archives)

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Radio-Canada

Le réseau d’autopartage Communauto prend du galon à Gatineau. Dix nouvelles stations et 12 véhicules viennent d'être ajoutés par Communauto. Cette bonification porte ainsi le nombre de stations disponibles à 35 et le nombre de véhicules, à 46.

Se réjouissant de la bonne santé de l’entente avec la Ville de Gatineau et la Société de transport de l’Outaouais (STO), Marco Viviani, vice-président, développement stratégique de Communauto, affirme, vendredi, par voie de communiqué, que ces ajouts viennent renforcer l’objectif de son organisation de favoriser une mobilité plus durable, active et partagée au cœur des collectivités.

Des personnes arrêtées ensemble près d'un autobus regardent dans la même direction.

L'annonce de l'élargissement de l'offre de Communauto a été faite vendredi matin.

Photo : Radio-Canada / Ismael Sy

Si France Belisle, la mairesse de Gatineau, n'était pas physiquement présente à cette rencontre, elle a partagé, dans le même communiqué, la fierté de la Ville de participer à cette initiative en rendant disponibles des terrains municipaux pour la flotte de véhicules d’autopartage.

Il s’agit d’un geste concret permettant d’offrir une alternative réelle pour les citoyennes et les citoyens et ainsi de réduire l’utilisation de la voiture sur notre territoire. Ensemble, faisons de Gatineau une ville sobre en carbone, résiliente, inclusive et mobilisée à réduire les émissions de gaz à effet de serre et l’utilisation de la voiture, a-t-elle déclaré.

Le président de la STO, Jocelyn Blondin, estime que le service d’autopartage est définitivement une valeur ajoutée dans nos parcs-o-bus qui deviennent ainsi des hubs de mobilité, où les gens ont facilement accès à différents modes de transport, seuls ou jumelés, pour répondre à leurs besoins de déplacement.

Des personnes à l'intérieur d'un autobus s'adressent aux journalistes.

Dix nouvelles stations viennent s'ajouter à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Ismael Sy

M. Blondin ajoute que les initiatives comme Communauto permettent souvent de reconsidérer l'achat d’une deuxième voiture, voire même d'une première voiture, et ainsi d’éviter le poids financier qui vient avec.

Les 10 nouvelles stations :

  • Centre communautaire Belmont
  • Centre communautaire des Trembles
  • Centre communautaire Eugène-Sauvageau
  • Centre communautaire Saint-Jean-de-Brébeuf
  • Des Jonquilles et Saint-Raymond
  • École du Plateau
  • Maison Mathieu Froment Savoie
  • Office d’habitation de l’Outaouais – rue Arthur-Buies
  • Office d’habitation de l’Outaouais – rue North
  • Parc-o-bus et station de la Gappe du corridor Rapibus

Selon M. Viviani, l'annonce de vendredi permet d'augmenter de 40 % le nombre de stations et de 35 % le parc automobile. Selon lui, ce renfort permettra d'améliorer la desserte et de procurer une plus grande couverture du territoire avant le temps des Fêtes.

Une voiture Communauto stationnée.

Communauto ajoute 12 véhicules supplémentaires à sa flotte à Gatineau. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les véhicules sont dotés d’une technologie qui permet aux utilisateurs du transport en commun d’y avoir accès avec leur carte à puce Multi de la STO qui permet de déverrouiller les portes de l’auto. De plus, ces personnes pourraient bénéficier d’un rabais sur certains abonnements Communauto, indique-t-on.

Les données de CAA Québec sur l’autopartage :

  • En 2020, au Québec, le budget moyen annuellement alloué à une automobile était d’environ 11 000 $
  • Chaque voiture en autopartage remplace approximativement 10 véhicules personnels
  • L’autopartage entraîne une réduction qui varie de 30 à 40 % des kilomètres parcourus
  • Cette diminution des déplacements effectués en voiture se traduit, en moyenne, par une réduction de 1,2  tonne des émissions de CO2 pour chaque usager

Avec les informations d'Ismaël Sy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...