•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs arrestations liées à l’alcool au volant à Shawinigan depuis le début de décembre

Un policier portant un gilet jaune de sécurité interpelle un automobiliste pour alcool au volant.

Un policier portant un gilet jaune de sécurité interpelle un automobiliste pour alcool au volant.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Radio-Canada

Sept personnes ont été arrêtées à Shawinigan pour conduite affaiblie par l’alcool ou la drogue depuis le 2 décembre, date où la Sûreté du Québec a commencé à intensifier ses interventions en vue du temps des Fêtes. La plupart des personnes ont plus de 50 ans, à l’exception d’un conducteur de 18 ans.

L’opération, également menée par la SQ dans l’ensemble de la province, se déroule jusqu’au 2 janvier 2023.

La directrice générale d’Éduc’alcool, Geneviève Desautels, trouve dommage que des gens prennent encore des risques. C’est probablement parce qu’ils sentent qu’il y a peu de probabilité qu’ils se fassent prendre, a d’abord offert Mme Desautels en entrevue à l’émission En direct.

« La peur du gendarme [...] n’est pas là. »

— Une citation de  Geneviève Desautels, directrice générale, Éduc’alcool

Elle indique que son organisme déploie plusieurs efforts pour sensibiliser les Québécois à éviter de prendre le volant lorsqu’ils ont consommé de l’alcool.

On a fait notre campagne des Fêtes comme tous les ans, mais cette fois-ci, on l’a fait sous forme de trousse. Une trousse pour le party de bureau, une trousse pour le party en amoureux, une trousse pour le party de famille… et aussi les partys mobiles parce qu’on sait qu’il y a des gens qui font plus qu’un party dans la même soirée, a-t-elle expliqué sur les ondes d'ICI Première.

Elle encourage les gens à prévoir comment ils iront et reviendront de leur soirée, tout comme ils prévoient leur habillement, le repas et les cadeaux pour les différentes occasions auxquelles ils prennent part.

Elle suggère aussi qu’un groupe désigne dès le début de la soirée son chauffeur désigné et qu’on lui offre des mocktails, ces consommations sans alcool qui s’apparentent à un cocktail alcoolisé.

Dans le cas où une personne n’a pas la capacité de conduire son véhicule, des services de raccompagnement peuvent être sollicités.

Opération Nez rouge rapporte d’ailleurs avoir répondu à 139 demandes de transport dans la région les soirs du 2 et 3 décembre dernier. Les données concernent les villes de Trois-Rivières, Shawinigan ainsi que le territoire de Nicolet-Bécancour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...