•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la mort de 553 poissons, Michels Canada est condamnée à payer près de 3 M$

Un saumon dans l'eau.

L'entreprise de forage Michels Canada est responsable de la mort de 553 salmonidés.

Photo : iStock / matthayes

Radio-Canada

L'entreprise de forage Michels Canada, qui construit notamment des pipelines et des conduites d'eau, est condamnée à payer 2,8 millions de dollars pour avoir enfreint la Loi sur les pêches fédérale.

Établie en Alberta, Michels Canada a des bureaux en Colombie-Britannique et en Ontario. La compagnie a plaidé coupable à deux accusations à la Cour provinciale de Surrey.

En août 2017, Michels Canada a effectué des activités de forage horizontal dirigé à Coquitlam. Puis, des fluides de forage et des eaux chargées de sédiments ont été rejetés dans le ruisseau Cape Horn. À la suite de cet incident, 20 poissons ont été retrouvés morts dans le ruisseau.

Ensuite, en septembre 2017, la même chose s’est produite à Surrey dans le ruisseau Quibble. Un total de 533 poissons ont été retrouvés morts.

Des agents d’Environnement et Changement climatique Canada se sont rendus sur les lieux des incidents pour recueillir entre autres des échantillons d’eau et des poissons morts. Les analyses ont révélé que les rejets de fluides de forage et d’eaux chargées de sédiments étaient toxiques pour les poissons.

Les ruisseaux Cape Horn et Quibble hébergent des salmonidés qui y vivent toute l’année. On y retrouve également des salmonidés juvéniles, qui sont cruciaux pour la survie de ces poissons.

Michels Canada a été ajouté au Registre des contrevenants environnementaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...