•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entreprises et municipalités misent sur la carboneutralité dans la MRC de Maskinongé

Des vaches laitières dans une ferme.

Des producteurs de lait se sont engagés à atteindre la carboneutralité, mais le défi n'est pas une mince affaire.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

Depuis 2017, le projet « En route vers la carboneutralité » a séduit une dizaine d’entreprises et de municipalités dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Maskinongé. La Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la MRC en accompagne d’autres dans ce virage.

Sa coordonnatrice Karine Langlais donne en exemple la municipalité de Saint-Paulin qui a fait l’acquisition de l’église du village pour transformer ensuite son système de chauffage au mazout vers le chauffage électrique. Ce changement a permis une réduction de 98 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le bâtiment, mentionne-t-elle.

Autre cas probant : le camping Bivouak à Saint-Élie-de-Caxton offre à ses visiteurs de compenser leurs émissions de GES en achetant des crédits carbone. Le tarif est déterminé en fonction de la provenance des clients, rapporte-t-elle.

C’est de savoir quel est notre point de départ. C’est quoi exactement nos émissions carbone, peu importe le secteur [...] et aller chercher de l’information pour savoir quelles sont les pistes de solution, quelles sont les pistes d’action, puis ensuite s’accompagner d’un bon réseau pour pouvoir nous aider, nous accompagner dans [la] démarche, explique-t-elle en parlant d’établir le bilan carbone des entreprises, des municipalités et même des citoyens.

Les municipalités se rencontrent cinq à six fois par année pour discuter de leurs projets respectifs et s’inspirer les unes des autres des initiatives mises en place dans la MRC, souligne Karine Langlais.

Pas un chemin facile

Reste que les efforts à faire pour atteindre la carboneutralité sont importants. Martin Lamy, producteur laitier à Yamachiche, a dressé son bilan carbone. Son industrie s’est déjà engagée à atteindre la carboneutralité d’ici 2050. L’exercice s’est toutefois avéré décourageant pour l’entrepreneur de Yamachiche, qui pensait être bien plus près de la carboneutralité qu’en réalité.

S’il pense pouvoir réduire ses émissions de GES de 5 à 10 %, il estime qu’il sera difficile d’en faire plus sans mettre en péril la rentabilité de l’entreprise.

Si on fait demain matin tous les gestes à poser, c’est sûr qu’il y a une baisse de rentabilité importante [...] c’est beau vouloir atteindre la carboneutralité, mais il faut que nos entreprises restent rentables. Ça passe véritablement par une hausse des produits qui seront vendus ou des aides gouvernementales pour compenser les pertes de rendement, fait-il valoir.

Avec les informations de Jacob Côté et de l’émission Toujours le matin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...