•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Achat en ligne : le SPVG met en place deux zones d’échanges sécurisées sur son territoire

Un grand carré bleu a été peint au sol. Dans celui-ci, on peut lire : Zone neutre. En arrière plan, on voit la porte du poste de police.

Les deux zones d'échanges sécurisées se trouvent à proximité des postes de police de Hull et de Gatineau.

Photo : Gracieuseté / SPVG

Radio-Canada

Le Service de police de la ville de Gatineau (SPVG) met à la disposition des citoyens deux zones d'échanges sécurisées à proximité des postes de police.

Ces emplacements permettront aux personnes qui font des achats sur des plateformes de vente en ligne du type Marketplace de rencontrer les vendeurs de manière plus sécuritaire.

Ces zones d'échanges sécurisées, communément appelées zones neutres, sont conçues pour permettre à la population de réaliser des transactions diverses, notamment celles conclues sur des sites de vente, sous la surveillance d'une caméra et à proximité d'un poste de police, explique le SPVG, par voie de communiqué.

« Par leur effet dissuasif, ces zones neutres ont la vocation de prévenir les transactions frauduleuses ainsi que les agressions physiques pouvant survenir dans le cadre d'achats ou de ventes sur des sites populaires en ligne. »

— Une citation de  Extrait du communiqué du SPVG

Les zones d'échanges sécurisées peuvent également servir comme terrain neutre pour les parents désirant faire le transfert d'enfants en garde partagée, ajoute le SPVG.

L'une d'elles est située dans le stationnement du poste de police du secteur de Gatineau, au 590, boulevard Gréber tandis que l'autre se trouve au poste de police du secteur de Hull, au 777, boulevard de la Carrière.

La raison pour laquelle ces deux postes ont été choisis, c'est parce qu'il y a toujours des policiers à l'intérieur, explique Josée Bouchard, porte-parole du SPVG. Ce service gratuit pourrait être étendu à l'ensemble de la région en fonction de sa popularité, indique-t-elle.

Un grand carré bleu a été peint au sol. De la signalisation permanente a également été ajoutée. Les deux sites sont surveillés en tout temps par l'entremise de caméras de sécurité, souligne la police de Gatineau.

Un gros plan du carré bleu dans lequel on peut lire : zone de rencontre neutre.

Ces zones permettront aussi aux parents qui font la garde partagée de faire le transfert des enfants.

Photo : Gracieuseté / SPVG

Cette initiative est mise en place en réponse à la recrudescence des ventes sur les plateformes en ligne. On voulait être proactif parce qu'on sait que ça se passe [les crimes], fait valoir Mme Bouchard. Des villes de l'Ontario, dont North Bay, offrent d'ailleurs gratuitement ce service.

En 2022, 9 fraudes et 14 vols ont été répertoriés à Gatineau, selon la porte-parole du SPVG. De plus, 51 plaintes ont été portées contre des gens qui n'ont pas respecté leurs engagements dans le cadre d'une transaction.

Des transactions sécuritaires

Le SPVG tient également à rappeler quelques consignes de sécurité de base pour l'achat ou la vente de bien via des plateformes comme Kijiji et Marketplace.

Pour les vendeurs, le corps policier recommande de se renseigner sur l'acheteur avant de lui donner rendez-vous, de privilégier les zones d'échanges sécurisés ou les lieux publics et de s'assurer que le paiement a bien été reçu avant de remettre le bien à l'acheteur.

Les mêmes conseils s'appliquent aux acheteurs. On suggère également à ceux-ci de se méfier des offres trop alléchantes et de ne pas hésiter à demander des photos de l'objet afin d'éviter d'acheter des biens en mauvais état.

Avec les informations de Camille Kasisi-Monet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...