•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les questions environnementales, une source de préoccupation pour les élus municipaux

Un lampadaire de travers dans un glissement de terrain.

Un glissement de terrain est survenu récemment dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De nombreuses villes doivent composer avec des infrastructures vieillissantes qui supportent mal les écarts de températures ou les pluies abondantes, selon le président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), qui est de passage à Nicolet pour une réunion de l’organisation.

Daniel Côté affirme que les questions environnementales font partie des sujets qui préoccupent les instances municipales.

L'UMQ estime que les coûts d'adaptation des infrastructures municipales pour faire face aux changements climatiques sont évalués à deux milliards de dollars annuellement et ces investissements seront nécessaires pour les cinq prochaines années, au minimum.

« Les municipalités sont aux premières loges de la lutte aux changements climatiques et surtout, dans l'adaptation de nos infrastructures municipales pour faire face à de nouveaux épisodes climatiques. »

— Une citation de  Daniel Côté, président de l’UMQ

On sait qu’on a de plus en plus de fortes périodes de pluie, comparativement à ce qu’on voyait avant, les épisodes de gel et dégel sont également plus fréquents, donc il faut que notre réseau routier soit davantage résilient, a déclaré jeudi le président de l’UMQ, au moment où avait lieu la Journée mondiale du climat.

Le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, estime que plusieurs mesures d'appui sont ou seront bientôt mises en place pour aider les municipalités.

Il rappelle que le programme Oasis, annoncé par son gouvernement, aidera les municipalités à lutter contre les îlots de chaleur.

On a un autre programme qui sera dévoilé dans les toutes premières semaines de 2023, pour aider les municipalités à mettre en place leur propre plan de lutte aux GES, a ajouté le ministre.

D'après les entrevues réalisées à l'émission Toujours le matin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...