•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formation sur les manoeuvres de RCR pour les jeunes d’une école de Jonquière

L'ambulancier manipule de l'équipement devant un groupe d'élèves accroupis au sol.

Martin Beauseigle a montré aux jeunes comment administrer les premiers soins avec un défibrilateur cardiaque.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Radio-Canada

Les élèves de l’école primaire Le Tandem, à Jonquière, sont les premiers au Saguenay à apprendre les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire (RCR). Grâce à la générosité d’un enseignant du Cégep de Chicoutimi, les jeunes de la maternelle à la sixième année sauront donc quoi faire s’ils sont témoins d’une situation d’urgence.

Dans une classe de troisième année de l’école Le Tandem, la frénésie règne. L’enseignant en soins préhospitaliers d’urgence, Martin Beauseigle, est venu leur enseigner les rudiments de base de la réanimation cardiorespiratoire. Le coordonnateur du département le fait de son propre chef, entre les murs de l’école que ses enfants ont fréquentée. 

« Ça a un impact majeur parce qu’au fond, c’est une graine qu’on sème et ça continue. Ils vont en parler à leurs parents. Tranquillement, si on est capable de faire ça chaque année, il va y avoir une évolution là-dedans et c’est sûr qu’ils vont être des héros à pouvoir sauver des gens , explique Martin Beauseigle, coordonnateur en Techniques de soins préhospitaliers d’urgence.

Appel au 911, manœuvre de Heimlich, massage cardiaque, utilisation d’un défibrillateur sont autant de notions qui pourraient éventuellement leur permettre de sauver des vies. Les ateliers de 30 minutes nommés Héros en 30 sont ludiques. Cette courte formation a été conçue au Québec par le ministère de la Santé et des Services sociaux, en collaboration avec Urgences-santé  et la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Un enfant qui fait un massage cardiaque sur un mannequin.

Tous les élèves de l'école le Tandem à Jonquière recevront la formation en RCR.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Lors du passage de Radio-Canada jeudi, les enfants pratiquaient des massages sur des mannequins et s’exerçaient les uns sur les autres pour faire sortir le bouchon en cas d’étouffement. 

C’est une base qui devrait être un minimum. C’est comme marcher. Il faut être capable de reconnaître des gestes qui peuvent sauver la vie des gens , poursuit-il.

Lorsqu’une personne fait un arrêt cardiaque, chaque minute qui s’écoule diminue ses chances de survie de 7 à 10 %.

Un cadeau

Pour le directeur du Tandem, l’initiative de Martin Beauseigle arrive comme un cadeau du ciel. 

Ça appartient à chacun de se soucier de son ami, de se soucier de l’autre, d’être capable de le sauver. Et d’être capable d’utiliser le 911 comme il vient de le dire là, c’est se soucier de l’autre donc c’est important , indique le directeur de l’école, Alain Doré.

Le cadeau est aussi pour les écoliers, littéralement fascinés par les équipements et soufflés par la perspective de transmettre leurs connaissances et de se porter au secours d’une personne en détresse.

S'il y a quelqu’un que ça lui arrive, je vais l’aider , débute une fille. 

J’aurais appelé le 911 et j’aurais fait un massage cardiaque , enchaîne une autre.

Le technicien s'adresse à des élèves regroupés au sol dans une salle de classe.

Martin Beauseigle est coordonnateur du programme Soins préhospitaliers d’urgence au Cégep de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Mélyssa Gagnon

Je vais peut-être faire ça à mes parents chez moi là , ajoute un jeune garçon.

Si quelqu’un a un malaise cardiaque, au moins on saura comment faire , conclut une quatrième.

Tous y trouvent leur compte, y compris ces futures ambulancières, qui donnent de leur temps pour partager leur passion. 

Souvent ils ne sont pas au courant et ça peut leur donner le goût de faire le métier qu’on fait. , mentionne Rosemarie Maltais.

Oui, peut-être que ça va leur créer un petit intérêt, ajoute sa consoeur de classe, Sarah-Ève Jean.

D’ici la fin de l’année scolaire, tous les élèves de l’école Le Tandem auront reçu la formation RCR. Ils pourront donc tous se targuer d’être de petits héros.

D’après un reportage de Mélyssa Gagnon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...