•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les organismes de Saskatoon se mobilisent pour aider les sans-abri cet hiver

Les objets personnels d'une personne sans-abri à Saskatoon.

Les demandes pour des services d'urgence augmentent pendant l'hiver.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Alors que la ville de Saskatoon a enregistré des épisodes de froid extrême cette semaine, des organismes s'activent aux côtés de bénévoles pour venir en aide aux personnes vulnérables dans la ville.

Selon le dernier recensement effectué en avril par le Partenariat pour les initiatives de logement de Saskatoon, au moins 550 personnes sont sans abri dans la Ville des Ponts.

Au cours de la fin de semaine, la Ville avait activé son plan d'intervention d'urgence par temps froid.

L'objectif de ce plan est de fournir un soutien par le biais d'abris de nuit d'urgence, de lieux de réchauffement, de services de proximité et de vêtements et couvertures pour temps froid.

Selon le chef des pompiers de Saskatoon, Morgan Hackl, cette situation d'itinérance touche 52 des 65 quartiers de la ville.

La directrice générale de Prairie Harm Reduction, Kayla DeMong, affirme que son organisme offrira un refuge pour se réchauffer aux personnes vulnérables à partir du 14 décembre. Ce service sera disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Selon Kayla DeMong, cette démarche est possible grâce aux fonds que son organisme a reçus du Partenariat pour les initiatives de logement de Saskatoon.

« Nous sommes vraiment reconnaissants de pouvoir prolonger nos heures et de fournir ce service essentiel à notre communauté. »

— Une citation de  Kayla DeMong, directrice générale de Prairie Harm Reduction

Kayla DeMong précise que cette activité s'étend jusqu'au 31 mars prochain.

Un centre de réchauffement pas comme les autres

L’artiste hip-hop de Saskatoon, Ralph Nicotine aussi connu comme Biz Nico, a transformé un ancien autobus scolaire offert par Legacy Bus en centre de réchauffement mobile.

Selon lui, le fonctionnement du bus coûte 350 $ par nuit, incluant les dépenses liées à la préparation de la nourriture et à l'utilisation du diesel et du propane.

Accompagné par un bénévole, Ralph Nicotine distribue aussi des vêtements d'hiver, ainsi que des bols de soupe à partir de ce véhicule.

Il espère que ce service évitera que des gens ne meurent de froid dans la Ville des Ponts.

Si nous pouvons être une aide, être un endroit sûr pour que les gens se réchauffent afin qu'il n'y ait plus de décès et si nous pouvons même sauver une vie, cela en vaut la peine , affirme Ralph Nicotine.

Avec les informations de Will McLernon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...