•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Un grand Canadien » : Arthur Haché, vétéran du débarquement de Normandie, s’éteint

Le dernier vétéran de la Péninsule acadienne ayant pris part au débarquement de Normandie est décédé à l'âge de 98 ans.

Arthur Haché

Arthur Haché était le dernier vétéran de la Péninsule acadienne qui a pris part au débarquement de Normandie.

Photo : Gracieuseté

Une autre importante page d'histoire se tourne avec le décès, mercredi à Caraquet, au Nouveau-Brunswick, d'Arthur Haché. Ce vétéran de la Seconde Guerre mondiale était âgé de 98 ans.

Il était le dernier vétéran encore vivant de la Péninsule acadienne qui a pris part au débarquement de Normandie, souligne Armel Lanteigne, ex-président de la Légion royale canadienne 56 de Caraquet.

Arthur Haché est débarqué à Bernières-sur-Mer, en Normandie, le matin du 6 juin 1944, pour libérer Saint-Aubin-sur-Mer.

Arthur Haché.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Arthur Haché est né en 1924 à Paquetville. Il était le troisième d'une famille de 10 enfants.

Photo : Gracieuseté

Il a connu les affres de la guerre, a été blessé. Après la guerre, il a travaillé à Montréal pour l'entreprise Northern Electric pendant 33 ans, avant de prendre sa retraite en 1979 et revenir s'installer à Bertrand, dans la Péninsule acadienne.

Né à Paquetville en 1924, il était le troisième d'une famille de 10 enfants.

Il laisse dans le deuil sa conjointe, Dorina, et ses enfants, Carole, Michel et Hector.

Arthur Haché et son épouse Dorina Haché.

Dorina et Arthur Haché en 2019.

Photo : Radio-Canada

Beaucoup plus qu'un ambassadeur

Le colonel Rénald Dufour, qui a été le commandant du régiment North Shore de 2017 à 2020, ne s'est pas fait prier pour parler de monsieur Haché.

« C'était un grand Canadien. On lui doit beaucoup. Les Acadiens ont fait beaucoup de choses au sein du régiment. C'était important pour nous d'avoir des gens comme lui qui ont pu raconter cette histoire-là. »

— Une citation de  Colonel Rénald Dufour, ex-commandant du régiment North Shore

Le colonel Dufour, lorsqu'il a pris le commandement du régiment North Shore, a insisté sur l'importance des liens avec les vétérans.

Monsieur Haché, il a toujours participé grandement à nos activités du régiment, se remémore-t-il. Il était jovial. Il nous parlait de sa perspective sur ce qu'il a vécu. C'est sûr que pour lui, ç'a été très difficile.

Une oriflamme de rue en Normandie honore le soldat Arthur Haché originaire de Paquetville.

Arthur Haché, originaire de Paquetville, à l'honneur en Normandie lors des commémorations du débarquement, 75 ans après l'événement.

Photo : Gracieuseté

Rénald Dufour parle d'un homme qui a laissé sa marque des deux côtés de l'Atlantique et qu'il est fier d'avoir pu côtoyer.

Si je ne me trompe pas, c'est à l'occasion du 50e anniversaire du débarquement qu'il a retraversé en Normandie, dit-il. Il a établi une excellente relation avec les gens de Saint-Aubin-sur-Mer. Pour nous, il était beaucoup plus qu'un ambassadeur pour le régiment. Il était vraiment un vétéran qui voulait passer un message au sujet de ses expériences durant la Seconde Guerre mondiale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...