•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment détecter la présence de la spongieuse sur votre arbre de Noël?

Un homme coupe le tronc d'un arbre de Noël avec une scie.

Il est possible d'inspecter son arbre de Noël pour vérifier si des oeufs de spongieuse sont présents.

Photo : CBC / Maggie MacPherson

Radio-Canada

Après la découverte d'œufs de spongieuse dans certains arbres de Noël importés du Sud de l’Ontario vers Thunder Bay, au moins deux vendeurs ont dû interrompre leurs ventes pour subir des inspections, mais comment prévenir l’arrivée d’autres larves de spongieuses dans votre région par l'entremise de votre arbre de Noël?

La présence de ces masses d'œufs sur les arbres de Noël est troublante, mais pas surprenante, a expliqué David Dutkiewicz, technicien en entomologie au Centre des espèces envahissantes de Sault-Sainte-Marie.

La spongieuse pond ses œufs sur tout ce qu'elle peut atteindre en rampant. Il y a eu quelques signalements dans le Sud de l'Ontario de gens qui ont trouvé des masses d'œufs sur leurs arbres de Noël, mais c'est la première fois que j'entends parler de son introduction à Thunder Bay. Heureusement, elle a été détectée tôt, indique-t-il.

La spongieuse est présente dans certaines parties du Nord de l'Ontario, mais elle n'a pas migré beaucoup plus loin que Sault-Sainte-Marie et Wawa, qui est tout de même à plus de 330 kilomètres de Thunder Bay.

Ce papillon est originaire d'Europe et se trouve dans le nord-est des États-Unis et l'est du Canada, y compris dans certaines parties de l'Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Écosse.

Les chenilles se nourrissent du feuillage d'un large éventail de feuillus et de certains résineux, ce qui en fait un ravageur forestier préoccupant, selon le Centre des espèces envahissantes.

Selon M. Dutkiewicz, bien que le papillon de nuit puisse causer des ravages sur des centaines d'espèces d'arbres, ce n’est pas vraiment une préoccupation en ce qui concerne les arbres de Noël.

Je pense qu'il est peu probable que vous trouviez des masses d'œufs de mites spongieuses sur un arbre de Noël. Cependant, il faut toujours être vigilant à l'égard de tout ce que l'on apporte à la maison et toujours vérifier s'il n'y a pas de masse d'œufs ou d'insectes sur l'arbre de Noël, a-t-il déclaré.

Les masses d'œufs sont de la taille d'un pouce et ressemblent à une éponge beige avec une consistance de balle de tennis, selon M. Dutkiewicz.

Un arbre avec un amas d'oeufs de spongieuse.

Les oeufs de spongieuse sont rassemblés en amas de la grosseur d'un pouce, avec la texture d'une balle de tennis, souvent sur le bas du tronc d'un arbre.

Photo : CBC / Kerri Breen

Si vous avez de l'eau et du savon, généralement de l'eau chaude savonneuse ou même de l'eau froide savonneuse, vous pouvez racler la masse d'œufs dans une tasse ou une bouteille d'eau. Vous la laissez dans l'eau savonneuse jusqu'à deux jours, puis vous pouvez la jeter dans vos ordures ménagères, affirme M. Dutkiewicz.

Le Centre des espèces envahissantes demande également aux gens de signaler toute présence de spongieuse par l'intermédiaire de son organisation, ou directement à l’Agence canadienne d’inspection des aliments.

Au moins deux vendeurs d'arbres de Noël de Thunder Bay ont été temporairement fermés par l'Agence canadienne d'inspection des aliments en raison de la détection de masses d'œufs de spongieuse la semaine dernière.

Ces inspections sont un protocole standard pour les arbres de Noël, qui sont souvent expédiés de zones réglementées pour les parasites vers des zones situées en dehors.

L'agence a indiqué que l'objectif est de contrôler tout matériel infesté, ajoutant que les inspecteurs font un suivi avec les détaillants et les pépinières de Thunder Bay et de tout le Canada qui ont reçu des cargaisons d'arbres pour déterminer l'étendue du problème et les prochaines étapes à suivre.

Avec les informations d'Olivia Levesque, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...