•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Garde côtière va retirer un bateau de pêche coulé au quai de Canso

Un bateau coulé attaché au quai.

La Garde côtière canadienne dit qu'elle va retirer ce bateau de pêche du quai Tickle, à Canso, et récupérer le coût de l’opération plus tard. Selon la GRC, il est trop tôt pour déterminer si le naufrage était accidentel ou délibéré.

Photo : Facebook/Kyle Horne

Radio-Canada

La Garde côtière canadienne a déclaré qu'elle retirerait un bateau de pêche qui a coulé au quai Tickle, à Canso, en Nouvelle-Écosse, le mois dernier et qu'elle récupérera le coût plus tard.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Guysborough enquête également sur les raisons pour lesquelles le bateau a coulé.

L'affaire fait actuellement l'objet d'une enquête et il est trop tôt pour dire si le naufrage était accidentel ou le résultat d'actes criminels, indique le porte-parole de la GRC, le caporal Chris Marshall.

Le ministère des Pêches et des Océans a cédé le quai à l'Assemblée des chefs mi'kmaq de la Nouvelle-Écosse en 2021.

Radio-Canada n’a pas été en mesure d’identifier le propriétaire du navire submergé qui a été signalé à la garde côtière le 25 novembre et vérifié par le personnel de Port Hawkesbury.

En arrivant sur place, on a observé des fuites provenant du navire, rapporte le porte-parole des garde-côtes, Stephen Bornais.

Un barrage absorbant l'huile a été déployé. La garde côtière est revenue deux fois depuis et n'a constaté aucun changement sur le barrage ou le navire.

Dans ce cas, le propriétaire du navire n'est pas en mesure de répondre à l'incident, alors la Garde côtière canadienne prévoit d'offrir un contrat pour retirer le navire et éliminer la menace de pollution, dit-il.

Il n'a pas expliqué pourquoi le propriétaire n'a pas été en mesure de répondre au naufrage.

Au Canada, les pollueurs paient et sont responsables de tous les coûts liés au nettoyage.

En vertu de la Loi sur la responsabilité en matière maritime, les coûts de la garde côtière sont recouvrables auprès du pollueur ou d'organismes d'indemnisation nationaux ou internationaux.

Avec les informations de Paul Withers, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...