•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fils de David Cronenberg en compétition à Sundance

Un homme aux cheveux rasés portant un anneau dans le nez pose devant un mur bleu.

Brandon Cronenberg

Photo : Getty Images / Rich Polk

La Presse canadienne

Le film Infinity Pool, du réalisateur torontois Brandon Cronenberg, fait partie des films canadiens qui seront présentés au Festival du film Sundance, lequel sera lancé le 19 janvier prochain. Le fils de l’illustre cinéaste canadien David Cronenberg, pour qui il s’agit d’un troisième long métrage, y avait présenté son film d’horreur Professor en 2020.

Présenté dans la catégorie Minuit du festival, Infinity Pool met en vedette Alexander Skarsgård et Mia Goth. Leurs personnages, en vacances dans une station balnéaire luxueuse, sont témoins d'un accident mortel qui expose une sous-culture perverse du tourisme hédoniste, de violence téméraire et d'horreurs surréalistes, indique la production.

Le documentaire Twice Colonized, une coproduction Groenland-Danemark-Canada tournée en anglais, en kalaallisut et en inuktitut, sera aussi projeté le mois prochain à l'occasion du festival qui se déroule à Park City, dans l'Utah.

Le film, réalisé par la Danoise Lin Alluna, raconte le parcours de l'avocate et militante inuite Aaju Peter, qui tente de reconquérir sa langue et sa culture après la mort soudaine de son fils.

Le drame surnaturel My Animal, de la réalisatrice américano-québécoise Jacqueline Castel, concourra également dans la catégorie Minuit. L’intrigue tourne autour de la romance entre une jeune gardienne de but marginale et un patineur artistique tourmenté.

Enfin, The Longest Goodbye, une coproduction canado-israélienne du réalisateur new-yorkais Ido Mizrahy, documente le travail d'un psychologue de l'Agence spatiale américaine (NASA) qui étudie l'isolement extrême et ses effets sur les astronautes.

Par ailleurs, le festival Slamdance, qui se déroule simultanément à Park City, présentera la comédie mâtinée de science-fiction Les pas d'allure, du réalisateur montréalais Alexandre Leblanc.

Y sera également projeté le documentaire musical Okay!: The ASD Band Film, réalisé par le cinéaste torontois Mark Bone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...