•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois nouvelles passerelles piétonnes s’ajouteront au parc régional des Grandes-Rivières

Une femme marche sur une passerelle qui traverse une rivière.

Trois passerelles ont été aménagées au cours des dernières années dans le cadre du projet de développement du secteur des Quatre-Chutes du parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean. Au total, le secteur en comptera sept.

Photo : Radio-Canada / Avec l'autorisation du parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean

Le parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean ajoutera trois passerelles pour développer son réseau de sentiers pédestres au nord de Dolbeau-Mistassini, réseau qui, à terme, fera 25 kilomètres.

Ces passerelles piétonnes s’inscrivent dans le projet de développement du secteur des Quatre-Chutes qui a débuté au cours des dernières années entre les 8e et 11e chutes de la rivière Mistassini.

Ce nouveau secteur a été ciblé par le parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean pour développer l’offre d’activités de plein air telles que la randonnée pédestre, le kayak de mer, la raquette ou encore le ski de fond. Un tronçon de piste cyclable de 15 kilomètres a d’ailleurs été restauré dans ce secteur au début de l’automne.

On parle vraiment du cœur de l’offre écotouristique du parc régional au nord du lac Saint-Jean, souligne le directeur général du parc, Dominique Gobeil.

Les trois nouvelles passerelles piétonnes seront situées plus précisément au-dessus des rivières Mistassini et Ouasiemsca, dans le secteur des municipalités de Notre-Dame-de-Lorette, de Saint-Eugène-d’Argentenay, d’Albanel et de Girardville.

Un appel d’offres a récemment été lancé pour la conception, la fabrication et la construction des passerelles. Les passerelles devraient être accessibles en 2023 si tout se déroule comme prévu.

Une rivière avec des rochers.

Le projet de développement du secteur des Quatre-Chutes devrait être terminé en 2025.

Photo : Avec l'autorisation du parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean

Longue randonnée

Elles permettront de relier des sentiers pédestres existants et d’en ajouter pour offrir à terme un réseau de 25 kilomètres qui permettra de faire de la longue randonnée en parcourant les deux rives de la rivière Mistassini.

C’est une des grandes faiblesses de l’offre de services du parc régional actuellement. C’est qu’on a peu ou pas de sentiers pédestres de longue randonnée , a précisé le directeur général.

Ce projet est soutenu par des subventions. Le directeur général préfère ne pas s’avancer sur le montant estimé du projet en raison du processus d’appel d'offres en cours.

Sept passerelles au total

Ces nouvelles passerelles s’ajouteront aux trois passerelles déjà existantes qui ont été aménagées dans le secteur de la minicentrale hydroélectrique de la 11e chute. Le réseau sera complété par une septième passerelle.

Le projet de développement du secteur des Quatre-Chutes devrait alors être complété en 2025. Ce projet prévoit également le développement de l’hébergement en nature et de kilomètres de voie cyclable connectée à la Véloroute des Bleuets.

Une tente sur une plateforme en bois.

Le parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean développe son offre d'hébergement en nature dans le secteur des Quatre-Chutes.

Photo : Avec l'autorisation du parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean

Dominique Gobeil rappelle que le parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean est la seule région naturelle du Saguenay–Lac-Saint-Jean à ne pas être représentée par un parc national.

On est vraiment dans cet environnement typique de la forêt boréale et des paysages associés aux grandes rivières du lac Saint-Jean, a-t-il souligné en nommant les rivières Mistassini, Mistassibi, Ashuapmushuan, Péribonka et Ouasiemsca.

Le parc régional propose aussi des sentiers de motoneige qui comptent huit passerelles, dont la dernière, annoncée au début de l’hiver dernier, a été inaugurée en novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...