•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Groupe Lessard poursuit la Ville de Québec pour sa « mauvaise foi »

Une maquette du stationnement à étages.

Le promoteur dit proposer un projet remarquable d’un point de vue esthétique, «en harmonie avec son voisinage».

Photo : Source: Groupe Lessard

Louis-Philippe Arsenault

Un nouveau chapitre s'ouvre dans la saga qui déterminera ce qui adviendra du site de l’ancienne l'église Saint-Cœur-de-Marie. Le promoteur poursuit la Ville, jugeant de mauvaise foi la décision de retirer l’usage de stationnement sur le site.

Le projet du Groupe Lessard pour un stationnement de neuf étages a récemment été refusé par la Ville. Le promoteur prétend toutefois que la structure répondait en tous points aux zonages, aux usages permis et aux normes exigées par la Ville.

La Ville ne peut pas décider de changer le zonage sans raison, pour bloquer un projet qui ne fait pas son affaire, affirme Loik Lessard, président de la Société Immobilière Lessard, promoteur du projet.

Maquette du stationnement à étages.

La proposition répond à un besoin criant dans le secteur, croit le promoteur.

Photo : Source: Groupe Lessard

M. Lessard, qui est aussi propriétaire du terrain de la Grande Allée, dit bénéficier d’un usage acquis. Il ajoute que la ville n’était pas dans ses droits de le bloquer.

L’entreprise critique aussi la Ville d’avoir systématiquement refusé une dizaine de tentatives de faire accepter un projet d’habitation pour le terrain. Pour le Groupe Lessard, il n’existe que trois usages économiquement viables et acceptés par le zonage du terrain de la Grande Allée : un bâtiment d’habitation, un restaurant ou un stationnement.

Appuie des commerçants

Le promoteur assure aussi avoir le soutien des commerçants du secteur. Philippe Desrosiers, propriétaire de la Brasserie INOX située sur Grande Allée, appuie ouvertement le projet. C’est pas compliqué, tous les commerçants veulent des stationnements sur Grande Allée, on en a besoin.

Maquette du stationnement à étages de soir.

Image du stationnement à étages vue de soir sur Grande Allée.

Photo : Source: Groupe Lessard

Une assemblée publique de consultation aura lieu le 12 décembre à 19 h, mais pour l’entreprise, il ne sera pas du tout question du projet présenté par Lessard, mais seulement de retirer l’usage de "stationnement" pour ce terrain.

La Ville se défend

Par courriel, la Municipalité indique avoir modifié le règlement pour empêcher tout projet de stationnement commercial afin d’éviter qu’une incongruité révélée ne se concrétise sur le territoire. Elle précise que le zonage permettait toujours à cet endroit le stationnement commercial malgré une orientation par ailleurs énoncée au [Programme particulier d'urbanisme, adopté en 2010,] à savoir celle d’interdire l’exploitation de stationnements sur des terrains vacants.

La Ville ajoute avoir pris conscience d’une lacune dans sa planification à l’occasion d’un projet et assure qu'elle précise qu’elle aurait agi de la sorte, peu importe le terrain laissé vacant.

Parmi les options sur la table, la Ville mentionne qu'un bâtiment résidentiel ou mixte commercial et résidentiel est souhaité sur ce site.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...