•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est pourrait perdre neuf policiers de la Sûreté du Québec

Sylvie Beaumont parle à un micro entourée de quatre hommes.

La mairesse d'Alma, Sylvie Beaumont, était de passage au Cercle de presse du Saguenay, mercredi. Elle est venue accompagnée du directeur général de la Ville, Frédéric Lemieux (à gauche), et du directeur général de la Corporation d'innovation et développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL).

Photo : Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Une nouvelle proposition sur la répartition des effectifs à la Sûreté du Québec inquiète la mairesse d'Alma, Sylvie Beaumont. Selon la proposition actuellement sur la table, le poste de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est pourrait perdre jusqu'à neuf policiers.

Cette proposition a été élaborée par la Fédération québécoise des municipalités (FQM), la SQ, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et le ministère de la Sécurité publique.

La mairesse Sylvie Beaumont juge que cette recommandation est inacceptable et rappelle que les coûts liés aux services du corps policier vont demeurer les mêmes.

Pour nous, c’est une perte considérable de services, mais c’est aussi une perte de revenus pour la Ville d’Alma. On sait que la MRC de Lac-Saint-Jean-Est est une grande MRC. La SQ couvre jusque sur le chemin des Passes et jusqu’à la fourche du parc des Laurentides. On a aussi un lac et on ne peut pas passer par-dessus, il faut le contourner quand on couvre la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, a déclaré Sylvie Beaumont lors de son passage au Cercle de presse du Saguenay.

Quinze en moins dans la région

Selon le préfet de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, Louis Ouellet, il y aurait aussi cinq policiers retranchés dans la MRC de Maria-Chapdelaine, un à la MRC du Fjord-du-Saguenay, mais aucun dans Domaine-du-Roy.

On a déjà entamé des discussions à l’heure actuelle avec les hautes instances de la Sûreté du Québec. Naturellement, ce qui est en place est une proposition, ce n’est pas la finalité. La proposition c’était neuf policiers en moins. On est en discussion avec eux pour amoindrir tout ça. Les discussions vont bon train, on verra bien où ca va nous mener, a affirmé Louis Ouellet en entrevue mardi après-midi.

La SQ a confirmé qu'une proposition est sur la table sans préciser les changements que cela pourrait occasionner. Ce n'est pas la première fois que des pertes d'effectifs sont envisagées à la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. L'an dernier, les élus régionaux avaient dénoncé le plan de redéploiement envisagé par la SQ, qui prévoyait lui aussi des pertes d'effectifs. La SQ avait finalement reculé.

Avec les informations de Michel Gaudreau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...