•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Fransaskois Joseph Marchildon s’est éteint à 87 ans

Joseph Marchildon au côté de son neveu Michel Marchildon.

Michel Marchildon dit que son oncle était un excellent conteur.

Photo : Fournie par Michel Marchildon

Radio-Canada

Le Fransaskois Joseph « Joe » Marchildon, connu pour son implication dans la communauté, est décédé le 3 novembre dernier à l’âge de 87 ans.

Né à Zenon Park, il a décidé de s’installer à Prince Albert et fait carrière en tant que professeur.

Plusieurs de ses pairs le décrivent comme un bon vivant qui était resté impliqué dans la communauté même après sa retraite.

Selon son neveu Michel Marchildon, Joseph Marchildon continuait d’utiliser ses talents d’enseignant à travers le scoutisme pour aider les jeunes à apprendre en français au-delà des murs des salles de classe.

« Il disait qu’on n'est pas dans une salle de classe, mais il y a tellement de choses qu'on peut enseigner, et tout se fait en français. »

— Une citation de  Michel Marchildon, neveu de Joseph Marchildon

Une lecture du conte L'Étrange Aventure par Joseph Marchildon, diffusé il y a vingt ans

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • Pour faire un monde

Le Fransaskois Joseph Marchildon.

Michel Marchildon garde de bons souvenirs de son oncle, qu'il appelait par son sobriquet, mononcle Joe.

Il se rappelle particulièrement les moments où Joseph Marchildon racontait des histoires pendant des rencontres de famille.

« Il part avec son histoire, c'était génial, il utilisait ses mains, c'était un show man, c'est un homme de théâtre. C'est un excellent conteur. »

— Une citation de  Michel Marchildon, neveu de Joseph Marchildon

Le Fransaskois Ronald Labrecque affirme, pour sa part, avoir rencontré Joseph Marchildon pendant son adolescence, alors qu’il faisait partie d’une troupe de théâtre.

Il ajoute que Joseph Marchildon faisait encore des pièces de théâtre avec des aînés de la communauté au cours des dernières années de sa vie et qu’il était membre d’une chorale.

Ronald Labrecque raconte que Joseph Marchildon aimait aussi faire déguster plusieurs sortes de vin, dont le vin aux cerises, à ses amis.

Avec les informations de Raphaële Frigon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...