•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inflation et aide alimentaire : Moisson Outaouais doit faire preuve d’ingéniosité

Une bénévole montre le contenu d'un panier de Noël.

Des bénévoles préparent des repas de Noël pour Moisson Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Nelly Albérola

Radio-Canada

À quelques semaines des Fêtes de fin d’année, l’inflation qui secoue le pays force les organismes d’aide alimentaire de l’Outaouais à se réajuster. C’est le cas notamment de Moisson Outaouais, qui a décidé d’offrir des boîtes de Noël à la place des paniers traditionnels, dans l’espoir de servir un plus grand nombre de personnes.

Entre les manques d’approvisionnement que connaissent de nombreuses banques alimentaires du Québec et le coût de la vie qui augmente, il y a de plus en plus des personnes qui risquent de se retrouver avec les assiettes vides.

Face à cette situation, Moisson Outaouais prévoit préparer 1850 boîtes de 5 repas chacune, pour un total de 9250 repas.

Cette année on fait des repas, parce qu’on n’a pas eu assez de possibilités pour faire des paniers. [...] l’inflation est en train de remettre en question beaucoup de choses. Nous avons des prévisions budgétaires peu optimistes, nous avons des projets qui ont été annulés, des activités n’ont pas pu avoir lieu, car on ne sait pas où on s’en va. On joue la prudence, explique Armand Kayolo, directeur général de Moisson Outaouais.

Des bénévoles en train de faire des paniers de Noël.

Des bénévoles préparent des boîtes de Noël pour Moisson Outaouais.

Photo : Radio-Canada / Nelly Albérola

Les familles auront droit à de la tourtière, de la tarte au sucre, des légumes, du ragoût de bœuf et des pâtés, entre autres.

Les produits sont offerts par la banque alimentaire, mais aussi par des partenaires.

Desjardins vient d’offrir 10 000 $ à Moisson et on vient donner un coup de main, car ça nous permet de contribuer concrètement dans le milieu et voir ce qui se passe, mettre la main à la pâte, c’est valorisant pour nous, commente Alexandre Goyette, bénévole pour le compte de la Caisse Desjardins.

Des bénévoles font des paniers de Noël.

Des bénévoles s'activent à l'approche de Noël.

Photo : Radio-Canada / Nelly Albérola

Après la confection des repas, les boîtes seront réparties dans les 50 organismes membres de Moisson Outaouais.

Par ailleurs, la banque alimentaire régionale vient de lancer sa deuxième plus grande campagne de financement : la lettre de Noël, pour un appel aux dons, notamment après le temps des Fêtes.

Avec les informations de Nelly Alberola

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...