•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université Laurentienne nomme deux nouvelles dirigeantes par intérim

Sheila Embleton avec un chandail rose assise sur un sofa.

Sheila Embleton est la nouvelle rectrice par intérim de l'Université Laurentienne.

Photo : Avec l'autorisation de l'Université Laurentienne.

Radio-Canada

Sheila Embleton et Brenda Brouwer deviennent respectivement rectrice par intérim et vice-rectrice aux études par intérim pour l’Université Laurentienne, et entreront en fonction le 1er janvier 2023.

L’Université Laurentienne a annoncé mercredi que son Conseil des gouverneurs a nommé deux nouvelles administratrices par intérim qui seront appelées à diriger l’Université pendant le processus d’embauche de ces deux postes permanents.

Sheila Embleton, professeure et chercheuse en linguistique à l’Université York, devient la nouvelle rectrice par intérim de l’Université Laurentienne.

Elle a été doyenne de la Faculté des arts et vice-rectrice aux études pendant plusieurs années à son université d’origine.

Rejointe en fin de matinée mercredi, Mme Embleton affirme qu’elle a hâte de commencer son mandat, notamment en raison de l’importance que revêt l’Université Laurentienne au pays.

Je crois que la Laurentienne est très importante pour le Canada en raison de son mandat bilingue et triculturel, ce qui fait en sorte qu’elle est très spéciale, dit-elle.

La nouvelle rectrice par intérim est toutefois bien au courant que l’université a du travail à faire pour rebâtir les ponts avec la communauté en raison des événements qui ont eu lieu depuis février 2021.

La confiance doit être rebâtie. Je crois que ce qui va être important, c’est le dialogue afin de comprendre ce dont ils ont besoin, indique Mme Embleton, qui dit comprendre que la communauté francophone pourrait vouloir un projet détaché de la Laurentienne.

Je comprends totalement pourquoi ils pourraient se sentir comme ça, ajoute-t-elle.

Brenda Brouwer est professeure des sciences de la réadaptation et des neurosciences à l’Université Queen’s de Kingston où elle a été doyenne intérimaire, doyenne des études supérieures et vice-rectrice adjointe. Elle devient vice-rectrice aux études.

Brenda Brouwer avec un veston gris.

Brenda Brouwer devient vice-rectrice aux études par intérim de l'Université Laurentienne.

Photo : Avec l'autorisation de l'Université Laurentienne.

Nous devons accomplir beaucoup de travail en peu de temps et nous sommes chanceux d’avoir trouvé une universitaire chevronnée comme Mme Embleton pour piloter notre établissement pendant cette importante phase de transformation, indique le président du Conseil des gouverneurs de l’Université Laurentienne, Jeff Bangs.

Les deux nouvelles administratrices vont entrer en poste le 1er janvier 2023.

Par ailleurs, la Laurentienne a indiqué que le processus de recrutement des titulaires permanents pour les postes de recteur et vice-recteur aux études devrait s’amorcer prochainement.

Le communiqué de l’Université Laurentienne indique que des groupes d’intervenants internes et externes vont participer au processus de nomination.

Des nominations soulignées par le syndicat des professeurs

L'Association des professeures et professeurs de l'Université Laurentienne (APPUL) a accueilli par communiqué de presse l’arrivée des deux nouvelles dirigeantes par intérim à l’Université.

Le syndicat a toutefois rappelé que l'administration de l'Université Laurentienne a été depuis longtemps critiquée pour la façon secrète et sans reddition de comptes dont elle prend ses décisions.

L’APPUL a appelé les deux nouvelles dirigeantes à travailler avec eux pour réformer les structures de gouvernance de la Laurentienne afin de les rendre plus transparentes, plus responsables et plus démocratiques.

Un homme vêtu d'une veste noire aux rayures blanches

Fabrice Colin est le président de l'Association des professeures et professeurs de l'Université Laurentienne.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Le président de l’APPUL Fabrice Colin s’est réjoui de l’arrivée des deux nouvelles dirigeantes dans le giron de l’Université Laurentienne.

Ce sont tous les deux d’excellentes candidates, toutes deux avec des carrières académiques remarquables, a-t-il indiqué.

M. Colin se réjouit des valeurs que semble vouloir promouvoir Mme Embleton.

Elle s’engage à être une force unificatrice et à favoriser la collégialité, et effectivement je crois que c’est la personne idéale, dit-il.

Avec les informations de Bienvenu Senga

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...