•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Volodymyr Zelensky est nommé personnalité de l’année 2022

 Volodymyr Zelensky.

Volodymyr Zelensky est président de l'Ukraine depuis 2019.

Photo :  Facebook/Volodymyr Zelensky

Radio-Canada

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est nommé personnalité de l'année 2022 du magazine Time.

Volodymyr Zelensky a galvanisé le monde d’une manière que nous n’avions pas vue depuis des années, lance d’emblée le Time, ajoutant qu’il s’agit du choix le plus évident pour sa personnalité de l’année depuis longtemps.

L’ancien acteur devenu président de l’Ukraine en 2019 était peu connu du monde entier jusqu’au 24 février 2022, le jour où les premières bombes russes sont tombées sur son pays.

Depuis, de sa décision ferme de rester à Kiev auprès de ses citoyens plutôt que de trouver refuge dans un des nombreux pays prêts à l’accueillir jusqu’à ses appels constants à durcir le ton envers la Russie, il ne s’est pas passé une journée sans que son nom n’apparaisse dans l’actualité.

C’est d’ailleurs une force que lui reconnaît le Time : L’ancien comédien a compris que l’attention est la monnaie la plus précieuse de la planète et il a accaparé le marché. Parce qu’à une époque où les internautes, les auditeurs et les spectateurs sont bombardés de contenus et de nouvelles, c’est un véritable défi de conserver l’intérêt sur une guerre qui dure maintenant depuis plus de neuf mois. Il a été franc, parfois sarcastique, mais en allant toujours droit au but : il faut sauver l'Ukraine pour sauver la démocratie.

« Dans une réalité alternative où quelqu'un d'autre aurait dirigé l'Ukraine, on aurait peut-être pu voir déjà un drapeau russe flotter au-dessus du Parlement à Kiev. Il y aurait certainement encore un McDonald's près de la place Rouge, à Moscou, ce symbole de la mondialisation de l'après-guerre froide. »

— Une citation de  Le magazine Time

C'est notamment l'utilisation de Zelensky des outils que lui offre l'ère numérique qui a forcé les leaders économiques et politiques du monde entier à agir, qu'ils le veuillent ou non.

Depuis le 25 février, le président ukrainien s'est adressé à son peuple, mais aussi au monde entier, chaque soir, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Il est apparu par visioconférence dans les plus importants rassemblements de leaders mondiaux et a imposé le sujet de la guerre en Ukraine à chaque occasion.

Notre         dossier Guerre en Ukraine

Dans un monde défini par la division, il y a eu un rassemblement autour de cette cause, autour de ce pays que plusieurs devaient avoir du mal à situer sur une carte, écrit le Time.

Le Time rappelle ainsi que 141 pays membres des Nations unies ont condamné l'invasion russe, que de nombreuses compagnies se sont retirées du territoire russe, que de l'aide militaire, financière et humanitaire est constamment envoyée aux Ukrainiens, que des étrangers de partout dans le monde hébergent maintenant des réfugiés et que les couleurs du drapeau ukrainien, le bleu et le jaune, ont envahi les réseaux sociaux.

« Pour nous avoir prouvé que le courage peut être aussi contagieux que la peur, pour avoir incité les peuples et les nations à s'unir pour défendre la liberté, pour avoir rappelé au monde la fragilité de la démocratie – et de la paix –, Volodymyr Zelensky et l'esprit de l'Ukraine sont la personne de l'année 2022 du Time.  »

— Une citation de  Le magazine Time

La Russie a envahi l'Ukraine le 24 février 2022, soutenant qu'il s'agissait là d'une opération militaire spéciale et non d'une guerre.

Depuis, des milliers d'Ukrainiens sont morts, dont de nombreux civils, des villes complètes ont été détruites par les bombardements, des citoyens refusant de quitter leur maison ont dû se résigner à vivre sous terre ou dans le noir et dans le froid et d'autres auraient été transportés en Russie contre leur gré.

Depuis, les sanctions posées par l'Occident contre la Russie ont bouleversé l'ordre mondial et l'économie, causant notamment une crise alimentaire accrue dans plusieurs pays et une pénurie de gaz et de pétrole notamment en Europe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...