•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’île Saint-Quentin se départit de ses glissoires réfrigérées

Le conseiller municipal Pier-Luc Fortin est sur le point de dévaler la glissoire réfrigérée.

Les glissoires réfrigérées de l'île Saint-Quentin ont été inaugurées en 2017.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’en est fini des glissoires réfrigérées à l’île Saint-Quentin. La direction du parc a décidé de s’en départir, cinq ans après leur acquisition.

Les glissoires avaient coûté plus d’un demi-million de dollars. Elles ont été utilisées en 2017 et 2018. En 2019, le parc a été fermé en hiver en raison de travaux aux réseaux d’aqueduc et d’égout. Finalement, le système de refroidissement a été réquisitionné pour aménager une patinoire en 2020.

La directrice générale du parc, Josée-Anne Labrousse explique que la direction a pris cette décision pour se conformer aux mesures sanitaires, jugeant les glissoires propices à la transmission du virus, et pour se délester d’opérations complexes. Il y avait vraiment de gros défis avec la glissoire réfrigérée. Il faut savoir en entreposage, en entretien, en installation en main-d'œuvre. On avait des gens, il fallait avoir du personnel qui était là pour accueillir les gens, pour les surveiller. Il y avait aussi un coût relié à ça. La clientèle qui voulait utiliser la glissoire devait payer des frais supplémentaires.

Les glissoires réfrigérées n’auront été utilisées que durant deux hivers.

La patinoire réfrigérée s’est, elle aussi, avérée une déception, ajoute Mme Labrousse, ce qui a motivé la décision du parc de s’en départir.

Le module réfrigéré de même que la structure des glissoires sera revendue par la Ville.

Quant aux patinoires, un rond de glace ainsi que des sentiers seront toujours aménagés sur l'île Saint-Quentin.

Avec les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...