•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq plaignantes poursuivent Bill Cosby et NBCUniversal

Un homme portant un veston brun filmé dans le studio d'une émission télévisée.

Bill Cosby sur le plateau de l'émission «Meet the Press», en 2009, filmée dans les studios de NBC (aujourd'hui NBCUniversal).

Photo : Getty Images / Brendan Smialowski

Associated Press

Cinq femmes qui accusent depuis longtemps Bill Cosby de les avoir agressées sexuellement au début de leur carrière ont intenté une nouvelle procédure contre le comédien de 85 ans. Celle-ci implique aussi NBCUniversal, un studio et une société de production, à titre de complices des agressions.

Ce nouveau procès intervient plus d'un an après la sortie de prison de Bill Cosby, après l'annulation du verdict de culpabilité pour agression sexuelle en 2018 en Pennsylvanie.

Plus tôt cette année, un jury de Los Angeles a accordé 500 000 dollars américains à une femme qui déclarait que Bill Cosby l'avait agressée sexuellement dans le Playboy Mansion lorsqu'elle était adolescente, en 1975.

Le procès intenté lundi dans le cadre du délai d'un an accordé dans l'État de New York – pour que les adultes déposent des plaintes pour agressions sexuelles – implique les plaignantes Lili Bernard, Eden Tirl, Jewel Gittens, Jennifer Thompson et Cindra Ladd.

Une femme discute avec un homme dans une rue en pennsylvanie.

Lili Bernard devant le palais de justice de Norristown, en Pennsylvanie, lors du procès de Bill Cosby en septembre 2018.

Photo : Getty Images / Mark Makela

Des faits remontant aux années 1960

La poursuite allègue que chacune de ces femmes a été maltraitée ou agressée par le populaire acteur après une rencontre sur un plateau ou dans d'autres circonstances artistiques, de la fin des années 1960 jusqu'aux années 1990.

Il était bien connu que Bill Cosby emmenait régulièrement de jeunes femmes dans sa loge, et si vous lisez la plainte, vous verrez que dans certains cas, le personnel des studios a vu cela se produire et a même encouragé la plaignante à se soumettre, a déclaré l'avocat Jordan Rutsky, qui représente les cinq femmes.

« Ce n'était pas un secret, c'était simplement accepté. »

— Une citation de  Jordan Rutsky

La poursuite allègue que NBCUniversal, qui a diffusé The Cosby Show de 1984 à 1992, ainsi que les studios Kaufman Astoria et Carsey-Werner Television ont facilité l'agression sexuelle de femmes en ne vérifiant pas le pouvoir et les penchants de Bill Cosby, et en n'empêchant pas les femmes d'être seules avec lui, parce que ces sociétés profitaient de son travail.

Dans au moins certains des cas, selon la poursuite, Bill Cosby a d'abord drogué sa victime avec des boissons ou des pilules.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...