•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de spectacle du Nouvel An au Vieux-Port de Montréal

Une foule devant une scène et la roue du Vieux-Port de Montréal, à la tombée de la nuit alors qu'il neige.

Montréal en Fêtes se voit dans l'obligation d'annuler ses festivités du mois de décembre.

Photo : Page Facebook de Montréal en fêtes

Radio-Canada

Le festival Montréal en Fêtes et son traditionnel spectacle du Nouvel An au Vieux-Port, qui devaient être de retour pour une dixième année, n’auront finalement pas lieu, a annoncé mardi l’équipe organisatrice, qui a décidé de prendre une pause pour notamment « repenser son modèle économique ».

Ce qui s’annonçait pour être une 10e édition historique sous le signe des rassemblements s’avère plutôt un casse-tête [insoluble] pour les organisateurs des festivités entourant le 31 décembre, a affirmé Montréal en Fêtes par voie de communiqué. 

Le cofondateur et vice-président du CA de l'OBNL qui organise le festival, Martin Durocher, explique cette décision par l’explosion des coûts de production, la rareté de la main-d'œuvre et le manque de financement. 

Au début de l’automne, on a reçu l’analyse financière sur les coûts de production. On s’est rendu compte que soit on y allait à perte, soit on n’y allait pas, explique-t-il. On est un OBNL qui est géré par des bénévoles, on ne fait pas partie d'un groupe comme Evenko qui peut absorber [les pertes] d’un événement.

Après une version virtuelle en 2020, le festival de l'an dernier avait déjà débuté depuis cinq jours lorsque la mairesse Valérie Plante a annoncé l’état d’urgence sanitaire à Montréal, le 21 décembre. Le premier ministre François Legault imposait un couvre-feu le lendemain.

Un manque d'intérêt de la Ville de Montréal? 

L’interruption hâtive de Montréal en Fêtes a évidemment laissé un trou béant dans le budget de l’OBNL, qu’elle espérait rattraper cette année avec l’aide de ses partenaires. Certains d'entre eux ont renouvelé leur aide, mais la réponse n’a pas été aussi favorable qu’attendu, notamment de la part de la Ville de Montréal, selon Martin Durocher. 

C’est important de mentionner que la Ville de Montréal nous soutient depuis les tout débuts, mais en ce moment on ne sent pas qu’on est une priorité de l’administration actuelle, mais pas du tout, explique-t-il. Le financement de Montréal en Fêtes stagne. [...] Il n’a jamais été bonifié depuis l’arrivée au pouvoir de Valérie Plante en 2017.

De son côté, Ericka Alneus, responsable de la culture pour la Ville, affirme qu’elle et ses collègues ont rencontré à plusieurs reprises l’OBNL en 2022 afin de trouver des solutions. 

On a essayé de voir si on pouvait bonifier l’enveloppe qu’ils avaient. On a aussi discuté avec eux s’il n’y avait pas une possibilité [...] pour nous de soutenir une partie qui serait gratuite si eux désiraient faire une programmation avec un volet payant. 

Elle a rappelé que la Ville de Montréal a une responsabilité d’équité et que les événements sont à la discrétion et à l’initiative de leurs promoteurs et promotrices

Martin Durocher affirme que le budget dont disposait Montréal en Fêtes lors de sa dernière édition complète avoisinait le million de dollars en  2019. Il aurait dû doubler en trois ans. Les budgets qui vont être nécessaires pour faire Montréal en Fêtes à partir de décembre 2022 vont être dans les environs des 2 millions de dollars, explique-t-il. 

Le plus difficile, c’est qu’on s’est fait dire qu’il faudrait peut-être revoir notre modèle d’affaires. C’est une chose qu’on ne veut vraiment pas faire. Ça voudrait dire charger [le public] pour le soir du 31 décembre. 

Ce texte a été écrit à partir d'entrevues réalisées par Catherine Richer, chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté ou de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...