•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boischatel fera sa propre collecte d’ordures à partir d’avril 2023

Un homme est sur le marchepied d'un camion qui collecte les poubelles.

À partir du mois d'avril 2023, la collecte d'ordures se fera toutes les semaines à Boischatel.

Photo : Getty Images / TexasPixelPro

Le conseil municipal de Boischatel a autorisé la location avec entretien d’un camion à chargement latéral. La Municipalité limitrophe de Québec en a fait l'annonce après n'avoir reçu aucun soumissionnaire à son appel d'offres.

Boischatel cherchait à remplacer l'entreprise Matrec, dont le contrat se terminera finalement le 31 mars 2023.

Elle a finalement décidé d'opter pour la location, puisque l'achat d'un camion aurait pris trop de temps, selon le maire de Boischatel.

Les collectes se feront toutes les semaines et le territoire de la municipalité sera divisé en quatre zones, chacune possédant sa propre journée de collecte.

« Le positif, c’est que la collecte aura lieu 52 semaines par année, alors qu’elle se fait aux deux semaines en ce moment. Le négatif, c’est que les citoyens devront s’habituer à un nouvel horaire. »

— Une citation de  Benoit Bouchard, maire de Boischatel

Le maire de la Municipalité, Benoit Bouchard, ne sait pas jusqu’à quand la collecte sera faite de cette façon, mais le camion est loué jusqu’au 1er janvier 2025. La Ville a reçu trois soumissions pour la location de camions.

Si ça fonctionne bien, on va continuer en régie interne, indique-t-il.

Pour le moment, impossible de chiffrer ce changement, dit le maire, mais il pourrait y avoir une légère augmentation des coûts anticipés en raison de la location d’employés.

Un employé de la Ville sera libéré de ses fonctions dès janvier pour apprendre à faire la collecte des ordures. Il y travaillera à temps plein. Le maire anticipe déjà l’embauche d’un nouvel employé pour le remplacer, ainsi que d’un suppléant, à l’occasion.

L'entrée de la ville de Boischatel, près de Québec.

La Municipalité de Boischatel, pourtant limitrophe de la ville de Québec, n'a eu aucun soumissionnaire pour effectuer la collecte des ordures.

Photo : Radio-Canada

Les détails sur les zones et les jours de collecte seront communiqués aux citoyens dans les prochaines semaines. La Municipalité travaille actuellement sur le nouveau calendrier.

Pour nous, c’est une bonne nouvelle qu’on ait été capable de se tourner de bord rapidement. On est fiers. Par contre, ce qui nous fait peur, c’est l’avenir. Là, c’est les matières résiduelles, mais dans quelques années, ça va être quoi?, songe Benoit Bouchard.

Comme Boischatel, la Municipalité de Château-Richer n’a pas encore trouvé de sous-traitant pour assurer la collecte des ordures, mais elle a décidé de lancer un nouvel appel d’offres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...