•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Casa tropical Montessori devrait rouvrir dans un autre local d’ici une semaine

L'Oasis des lacs.

La garderie devrait pouvoir déménager dans les nouveaux bâtiments de l'Oasis des lacs d'ici le 12 décembre.

Photo : Radio-Canada / Marion Bérubé

Radio-Canada

La Casa tropical Montessori, une garderie de Saint-Denis-de-Brompton dont les locaux ont brûlé dans la nuit de dimanche à lundi soir, devrait réaccueillir des enfants dans de nouveaux locaux dès le début de la semaine prochaine, ont annoncé ses responsables sur Facebook. 

La garderie indique qu’elle va rouvrir dans des logements vacants situés dans le nouveau bâtiment de l’Oasis des lacs, une coopérative pour aînés. Le président de cette dernière a accepté de prêter un appartement 4 1/2 et trois appartements 3 1/2 pendant une durée de six mois.

Les 80 enfants qui font partie de notre famille auront une place. Notre cuisinier aura toujours un endroit pour créer les repas et les collations de vos trésors. Nous sommes choyés de pouvoir dire que nos 80 amis seront réunis avec leurs éducatrices sous un même toit, précise la publication Facebook.

Comme les locaux de l'Oasis des lacs sont neufs, les pompiers de Sherbrooke et la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton vont visiter les lieux mercredi. Ces derniers, puis le ministère de la Famille, devront ensuite donner leur autorisation pour que la garderie soit relocalisée temporairement.

Selon les propriétaires de la garderie, les démarches entourant le déménagement en sont à leurs derniers détails, et la réouverture devrait se faire au plus tard le 12 décembre.

Le président de l'Oasis des lacs, Pierre Rhéaume, se dit surpris de la rapidité de l'avancement du dossier.

J’avais dit qu’il faut faire rapidement. Je crois qu’ils sont plus rapides que moi, dans ce temps-là. Je ne pensais pas qu’on aboutirait à quelque chose en si peu de temps! [...] Même le député a mis la main à la roue. La municipalité, c’est pareil. Je laisse aller les choses, et je verrai comment ça va aller, souligne-t-il.

Jouets et dons

La garderie est également à la recherche de dons monétaires et matériels afin de reprendre ses activités. Un groupe de parents a notamment lancé une campagne de sociofinancement Go Fund Me. Mardi soir, près de 2500 $ avaient été amassés par la communauté. 

Un comité de parents sollicite aussi des dons matériels. Ils cherchent notamment du matériel Montessori, des tables et des chaises pour enfants, des chaises hautes, de la peinture et du matériel de bricolage, ainsi que des jouets.

La présidente du comité consultatif des parents de la garderie, Mélissa Labrie-Labonté, accumule notamment des dons dans son garage.

C’est sûr qu’aujourd’hui, on voit la population, toute la municipalité, les gens autour, les parents, tout le monde qui s’implique et qui veut aider la garderie pour que nos enfants retrouvent leur milieu de garde. Ça, c’est vraiment touchant, souligne-t-elle.

Les propriétaires de la Casa tropical Montessori se rendront aussi à Montréal cette semaine pour aller chercher une soixantaine de matelas. Ils disent avoir parlé avec leur assureur. Selon eux, les travaux de reconstruction de leur immeuble pourraient débuter en janvier, mais ça reste à confirmer.

Avec les informations de Marion Bérubé et de Marie-France Martel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...