•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada octroiera 15 millions $ à l’Ukraine pour les opérations de déminage

Des démineurs dans la neige.

Des démineurs analysent un ancien front russe dans le district de Myla, en Ukraine.

Photo : Getty Images / Jeff J Mitchell

La Presse canadienne

Le gouvernement canadien s'engage à financer à hauteur de 15 millions de dollars le retrait des mines en Ukraine.

La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, a déclaré que le financement visait à rendre le pays plus sûr, après que la Russie eut posé des centaines de ces armes aveugles.

Human Rights Watch affirme que les forces ukrainiennes ont également posé des mines antichars dans tout le pays.

Mme Joly a fait cette annonce lundi alors que l'on souligne ces jours-ci le 25e anniversaire de la Convention internationale sur l'interdiction des mines antipersonnel, conclue à Ottawa en décembre 1997.

En vertu de cette convention d'Ottawa, les mines antipersonnel sont maintenant interdites dans la plupart des pays. La Russie et les États-Unis ne sont pas signataires de cette convention; l'Ukraine l'a signée en 1999 et l'a ratifiée en 2005.

Jusqu'à présent, Ottawa avait fourni des combinaisons antibombes fabriquées au Canada pour protéger les démineurs ukrainiens. Le Canada prévoit aussi aider ce pays à financer des systèmes téléguidés de déminage pour nettoyer de vastes zones, comme des terres agricoles.

Le mois dernier, le Canada a dévoilé un financement pour retirer les mines terrestres et les bombes à fragmentation de certaines régions de l'Asie du Sud-Est qui demeurent toujours inaccessibles des décennies après des conflits comme la guerre du Vietnam.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...