•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Buddy Guy et Melody Gardot au Festival de jazz l’été prochain

L'homme sourit en tenant le manche de sa guitare et regardant vers le haut, sur fond bleu.

Ce sera peut-être la dernière occasion de voir Buddy Guy à Montréal, lui qui s'apprête à prendre sa retraite des tournées.

Photo : Festival International de Jazz de Montréal

Radio-Canada

Le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) a dévoilé mardi une première vague de concerts pour sa 43e année au cœur de la métropole. La légende du blues Buddy Guy sera de passage à la Place des Arts pour ce qui pourrait être sa dernière prestation à Montréal, puisqu’il amorce en février une tournée d’adieu.

À 86 ans, le musicien américain a annoncé cet automne qu’il cesserait de faire des tournées après une ultime série de concerts en Amérique du Nord. La tournée Damn Right Farewell débutera dans l’Illinois pour se terminer à Seattle au mois d’août. Buddy Guy a lancé son dernier album, The Blues Don't Lie, cet automne. Il sera en concert le 30 juin à la salle Wilfrid-Pelletier.

La même salle accueillera le lendemain le duo de guitaristes Rodrigo y Gabriela, originaire de Mexico. Depuis 20 ans, Rodrigo Sanchez (guitare solo) et Gabriela Quintero (guitare rythmique) proposent une musique latine teintée de rock, de jazz et même de métal. Le groupe est aussi connu pour ses reprises de chansons comme Orion, de Metallica, Stairway to Heaven, de Led Zeppelin, ou encore Echoes, de Pink Floyd. 

Toujours à la salle Wilfrid-Pelletier, le dimanche 2 juillet, c’est la chanteuse et musicienne américaine Melody Gardot qui foulera la scène avec son jazz et sa voix feutrée. Elle a lancé cette année son sixième album studio, Entre eux deux, une collaboration avec le pianiste brésilien Philippe Powell. 

Ghostly Kisses et Colin Stetson 

Parmi les autres concerts annoncés par le FIJM, on note celui de Ghostly Kisses, pseudonyme de l’autrice-compositrice-interprète Margaux Sauvé, originaire de Québec. Après avoir lancé plusieurs simples et microalbums depuis 2015, elle a dévoilé son premier album complet, Heaven, Wait, en janvier, composé et enregistré avec son partenaire de vie, le musicien Louis-Étienne Santais. 

Elle présentera sa dream pop au Club Soda le lundi 3 juillet, avec la chanteuse, saxophoniste et productrice britannique Laura Misch, sœur du jeune producteur Tom Misch. 

Le 6 juillet au Gesù, le public pourra découvrir ou redécouvrir la musique de Colin Stetson, multi-instrumentiste originaire d’Ann Arbor, au Michigan, présentement établi à Montréal. Celui qui a travaillé avec des artistes de renom comme Arcade Fire, Tom Waits et Bon Iver maîtrise autant le saxophone que la clarinette, le cor, la flûte et le cornet à pistons. 

À souligner aussi les concerts du groupe de fusion instrumentale Snarky Puppy (30 juin), de la chanteuse de jazz canadienne Emilie-Claire Barlow (6 juillet) et du groupe ukrainien DakhaBrakha (5 juillet). Les billets pour la première vague de concerts du FIJM seront mis en vente le vendredi 9  décembre à 10 h. La programmation est accessible sur le site du festival (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...