•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parc Stanley n’aura plus de voie réservée aux cyclistes pour le moment

Un cycliste sur une voie réservée entourée de cônes orange.

La création d'une voie réservée aux vélos dans le parc Stanley fait l’objet de débats depuis sa création, durant l'été 2020.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Les nouveaux commissaires des parcs de Vancouver ont voté à 6 contre 1, lundi soir, pour supprimer la piste cyclable temporaire du parc Stanley, en place depuis le début de la pandémie de COVID-19.

La motion vise à rétablir immédiatement la configuration de la circulation et du stationnement sur Stanley Park Drive telle qu'elle existait avant la COVID-19, à temps pour la période de pointe des fêtes de fin d’année de 2022.

La route principale qui traverse le parc Stanley aura donc deux voies réservées aux automobilistes plutôt qu'une seule, mais pas de piste réservée aux cyclistes.

Les commissaires ont toutefois demandé au personnel de la Ville de présenter, d'ici le printemps, un plan pour la création d’une voie cyclable permanente dans le parc.

Nous avons présenté cette motion parce que nous étions préoccupés par l'accès équitable [au parc], a affirmé la commissaire Angela Haer, qui a présenté la motion.

Le parti ABC Vancouver, qui est majoritaire à l'Hôtel de ville de Vancouver tout comme à la Commission des parcs, craignait que des aînés ou des personnes handicapées qui ne peuvent pas se déplacer en vélo aient moins accès au parc Stanley.

Plusieurs propriétaires d’entreprises avaient aussi fait valoir que la voie réservée aux cyclistes créait de la congestion et bloquait l’accès aux commerces locaux.

La motion a eu l'appui des six commissaires des parcs du parti ABC Vancouver.

Tom Digby, le seul commissaire du Parti vert de Vancouver, a voté contre. La possibilité de s’y déplacer en voiture n'est pas la marque d'un parc de classe mondiale, a-t-il déclaré.

Une cycliste s'engage sur la chaussée du parc Stanley.

Au printemps 2020, l’accès au parc avait été fermé temporairement aux véhicules afin de permettre aux piétons et aux cyclistes de pratiquer la distanciation physique pendant la crise sanitaire

Photo : Radio-Canada / Karin Larsen/CBC

Des cyclistes inquiets pour leur sécurité

La défenseure des droits des cyclistes et porte-parole du mouvement Love the Lane, Lucy Maloney, estime que la suppression de la piste cyclable du parc Stanley au début de la saison hivernale met les cyclistes en danger, sans réduire la congestion automobile.

Selon elle, les cyclistes ont davantage besoin d'être protégés des voitures lorsque la nuit tombe plus tôt et que les routes sont humides et glissantes.

Nous avons constaté à maintes reprises que l'une des meilleures façons de réduire les embouteillages est d'inciter les gens à quitter leur voiture en rendant les solutions de remplacement de la conduite en voiture plus attrayantes, et l'une des façons de le faire est de rendre le cyclisme plus sûr grâce à des infrastructures protégées, écrit-elle dans un communiqué.

Le président de l'organisation à but non lucratif Hub Cycling, Jeff Leigh, est lui aussi d’avis que le fait d’enlever la piste cyclable avec un faible espoir de la réinstaller est une mauvaise décision.

Un sujet controversé depuis le début de la pandémie

La voie réservée aux cyclistes du parc Stanley fait l’objet de débats depuis sa création, au printemps 2020.

En avril 2020, l’accès au parc avait été fermé aux véhicules afin de permettre aux piétons et aux cyclistes de pratiquer la distanciation physique pendant la crise sanitaire.

Dans les mois suivants, les automobilistes ont de nouveau pu circuler dans le parc, mais sur une seule voie. La seconde était transformée en voie cyclable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...