•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La santé publique appelle à la vigilance pour le temps des fêtes

Une jeune femme se mouche.

Le gouvernement du Québec estime que les virus respiratoires circulent encore beaucoup.

Photo : iStock

Le directeur de santé publique régionale, Donald Aubin, soutient que le Saguenay-Lac-Saint-Jean est vulnérable face aux divers virus respiratoires, à l’instar d’autres régions du Québec.

Le virus respiratoire syncytial commence à ralentir, mais depuis une semaine, avec la COVID-19, on voit qu’il y a une hausse dans notre région. On est passé de 30 à 50 cas par jour, spécifie Donald Aubin.

Il corrobore ainsi les mises en garde du directeur national de santé publique, Luc Boileau, lors d’une conférence de presse lundi.

Selon les autorités, le port du masque et le lavage des mains restent des éléments importants pour se protéger et protéger les autres.

On voit que les nouveaux variants sont en train de prendre de la place et dépassent les 50% donc on commence une nouvelle vague avec ces variants-là, explique M. Aubin.

Du côté de la grippe, le directeur de santé publique se félicite de voir que les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean répondent présents en matière de vaccination.

On sera bientôt à 65 000 vaccins, alors ça fait partie des bonnes années, dit Donald Aubin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...