•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marit Stiles en voie de devenir la nouvelle chef du NPD en Ontario

Marit Stiles en point de presse.

Marit Stiles est députée de la circonscription de Davenport, à Toronto.

Photo : Andrew Lahodynskyj/The Canadian Press

Radio-Canada

La seule candidate à la chefferie du Nouveau Parti démocratique (NPD) en Ontario, la députée torontoise Marit Stiles, doit prendre les rênes du Parti à la suite d'un vote de confirmation.

Mme Stiles a été la seule à s'être qualifiée avant la date butoir du 5 décembre pour le dépôt des candidatures, indique le NPD.

Le vote de confirmation est prévu pour le 4 mars, mais pourrait être devancé, ajoutent des officiels du parti qui forme l'opposition officielle en Ontario.

Dans un communiqué, le NPD décrit déjà celle qui est députée de la circonscription de Davenport depuis 2018 comme sa « prochaine chef ».

Mme Stiles était la porte-parole néo-démocrate en matière d'éducation avant de se lancer dans la course à la chefferie en septembre dernier.

« La course n'est pas terminée, elle ne fait que commencer. L'objectif est de défaire Doug Ford. »

— Une citation de  Marit Stiles, chef anticipée du NPD

Un parti en santé?

Pour la politologue Geneviève Tellier, de l'Université d'Ottawa, le fait que Mme Stiles était la seule candidate n'augure rien de bon.

« En général, la santé d'un parti se manifeste par l'intérêt que ça suscite pour des candidatures. »

— Une citation de  Geneviève Tellier, politologue (entrevue à l'émission « Y a pas deux matins pareils »)

Course à la chefferie du NPD de l'Ontario avec une seule candidate

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • Matins sans frontières

Matins sans Frontières, Ici première

Mme Stiles affirme avoir ressenti « beaucoup d'excitation » en faisant campagne dans la province à la direction du NPD, et que le « Parti est uni ». Selon elle, il faut montrer aux électeurs qu'il existe une solution de rechange aux progressistes-conservateurs de Doug Ford, un parti qui les inspire et reflète leurs préoccupations.

Le premier ministre Ford offre à Mme Stiles ses « félicitations » sur Twitter. J'ai hâte d'avoir des débats animés [avec elle], alors que nous nous efforçons tous les deux de faire de l'Ontario un meilleur endroit où vivre, travailler et élever une famille, commente-t-il.

Dans un communiqué, les progressistes-conservateurs passent déjà à l'attaque. Ils affirment que le couronnement de Mme Stiles montre que personne ne s'intéresse à leur course à la direction et à leurs politiques.

« S'il y a une course à la chefferie et que personne ne se présente, est-ce que ça fait tout de même un bruit? »

— Une citation de  Parti conservateur de l'Ontario (communiqué)

Les troupes de Doug Ford accusent le NPD de dire « non », entre autres, à la construction plus rapide de maisons et à la réduction des tracasseries administratives. Selon les conservateurs, Mme Stiles incarne les mêmes politiques que les Ontariens ont vivement rejetées [lors du scrutin] du 2 juin.

Mme Stiles n'aura besoin que d'une majorité simple des voix lors du vote de confirmation pour devenir officiellement la nouvelle chef néo-démocrate, précise le Parti.

Entre-temps, Peter Tabuns est le chef intérimaire. Il avait succédé à Andrea Horwath qui avait démissionné de son poste après les élections provinciales en juin dernier.

La présidente du NPD, Janelle Brady, affirme dans un communiqué que Marit peut donner de l'espoir aux Ontariens et unir la province pour défaire Doug Ford.

Avec Marit, nous allons bâtir un parti et une campagne électorale en 2026 qui incluent les travailleurs et les syndicats, les progressistes, les Ontariens racisés et en quête d'équité ainsi que les jeunes, dit-elle.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...