•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève est déclenchée à la Villa d’Alma

La façade de la Villa d'Alma en hiver.

Les travailleurs de la Villa d'Alma ont donné un avis de grève.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Les employés de la résidence privée pour aînés Villa d'Alma ont déclenché une grève illimitée.

Le Tribunal administratif du travail a reçu l'avis officiel du syndicat, mardi.

Les services essentiels seront toutefois maintenus, c'est-à-dire que les salariés s'engagent à ne pas interrompre un soin en cours en raison de la grève, sauf avec l'accord d'un cadre et si celui-ci s'engage à poursuivre le soin.

Aussi, l'accès à la résidence pour les cadres, les fournisseurs, les visiteurs et les résidents sera préservé tout au long de la grève.

Les syndiqués avaient rejeté la dernière offre patronale à 96,4 %, le 25 novembre dernier, notamment en raison des propositions salariales insatisfaisantes à leur avis.

Les travailleurs demandent une augmentation de salaire de 9 $ l’heure sur 3 ans pour faire face à l’augmentation du coût de la vie.

Mais selon la partie syndicale, l’employeur n’offre que des primes, sans ajustements au salaire de base.

Hélène Brassard en entrevue à l'extérieur d'un bâtiment.

Hélène Brassard est vice-présidente pour la Fédération de la santé et des services sociaux - CSN du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

Ils n'arrivent pas à retenir le personnel et plusieurs postes sont vacants. Je m'inquiète pour la santé et sécurité au travail de ces gens-là. Ils sont fatigués, s'indigne la vice-présidente régionale de la Fédération de la santé et des services sociaux affiliée à la CSN, Hélène Brassard.

Selon elle, 30 personnes travaillent à la Villa d'Alma, comparativement à 48 en 2018.

Ce sera la troisième fois que les travailleurs de la Villa d’Alma déclenchent la grève en moins de 10 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...