•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre de la Santé albertain promet de l’aide pour les hôpitaux pour enfants

Façade de l'Hôpital pour enfants de l'Alberta, à Calgary, en septembre 2021.

L'hôpital pour enfants de l'Alberta à Calgary.

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Radio-Canada

Le ministre de la Santé de l'Alberta, Jason Copping, a assuré lundi que de l'aide s’en vient pour aider les hôpitaux pour enfants de la province qui font face à une pression accrue en raison d’une augmentation des maladies respiratoires.

Les services de la maison Rotary Flames qui offre des soins palliatifs pour enfants en phase terminale à Calgary ont été suspendus et le personnel redéployé pour ajouter des lits à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta à Calgary. Une remorque chauffée a aussi été installée devant l’hôpital pour servir de salle d’attente de débordement.

Services de Santé Alberta (AHS) a également précisé lundi qu’un total de 65 membres de son personnel, des employés à temps plein et à temps partiel, avaient été redéployés pour aider l’Hôpital pour enfants de l’Alberta.

Le personnel vient de la maison Rotary Flames, mais aussi de 5 cliniques externes qui ont vu leurs services réduits de 35 à 50 %.

Lors d’une mise à jour sur la situation lundi, des responsables de Services de Santé Alberta ont indiqué que l'Hôpital pour enfants à Calgary et l’Hôpital Stollery à Edmonton ont fonctionné à 100 % ou à plus de 100 % de leur capacité normale pendant le mois de novembre.

Nous avons des moments où la capacité est de 120 % et d'autres moments où nous sommes à 100 % de notre capacité, explique Margaret Fullerton, agente principale des opérations de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta. En ce moment, nous sommes toujours bien au-dessus de 100 %.

Le ministre de la Santé Jason Copping a dit lundi que de l'aide arrivait, tout en ajoutant : Notre système est mis à rude épreuve, cela ne fait aucun doute.

Ce n'est pas unique aux hôpitaux pour enfants de l’Alberta, nous constatons cela partout au pays. La combinaison des trois virus respiratoires de la grippe, du virus respiratoire syncytial (VRS) et de la COVID-19 a provoqué un achalandage accru dans les hôpitaux.

Jason Copping assure néanmoins qu'il y a des signes que la situation est en voie d’amélioration. Nous atteignons peut-être déjà le pic que cette grippe qui circule, a-t-il déclaré, ajoutant que les données des écoles montrent que les taux d'absentéisme sont en baisse et que les données concernant la COVID-19 dans les eaux usées sont stables.

Margaret Fullerton explique que les hôpitaux se préparent quand même au cas où la situation empirerait. Nous regardons vers l'est et ils continuent de faire face à cette poussée de malades, dit-elle, nous espérons que les taux de grippe, les taux de VRS chuteront. Nous devons juste être préparés au cas où cela ne se produirait pas.

Jason Copping dit que la province travaille pour ajouter des ressources additionnelles au système de santé, et affirme ne pas avoir entendu parler d'un plan visant à reporter des interventions chirurgicales ou à faire appel à des agences extérieures.

AHS a précisé lundi que sept chirurgies avaient été annulées cette semaine à l'Hôpital pour enfants de l’Alberta à Calgary.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...