•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Analyse

Course sénatoriale : le compte à rebours est lancé en Georgie

Le scrutin en cours en Georgie aujourd'hui va déterminer le pouvoir qu'aura Joe Biden au Sénat au cours des deux prochaines années.

Herschel Walker, candidat républicain au poste de sénateur en Georgie.

Herschel Walker, candidat républicain au poste de sénateur en Georgie

Photo : Reuters / ALYSSA POINTER

Quatre semaines de campagne intenses se terminent pour les candidats, qui sont toujours au coude-à-coude.

Ils sont tous les deux Afro-Américains, mais leurs similarités s'arrêtent certainement là. Raphael Warnock, 53 ans, est le candidat démocrate au Sénat. Il a des idées plutôt libérales et œuvre comme pasteur dans l'église de Martin Luther King à Atlanta.

Herschel Walker, 60 ans et républicain, a été recruté par Donald Trump. Il est une icône du football américain en Georgie, mais il serait plus à l'aise dans les stades qu'au Congrès, diront ses adversaires.

Il est anti-avortement, même en cas de viol et d'inceste. Le hic, c'est qu'en octobre 2022, une de ses anciennes petites amies a révélé qu'il lui aurait remis 700 $ pour qu'elle puisse se faire avorter. Même son propre fils l'a accusé de l'avoir abandonné avec sa mère.

Dimanche, une de ses anciennes compagnes révélait à NBC qu'il avait été violent envers elle. Un témoignage qui s'ajoute à celui de son ex-épouse, Cindy Grossman, qui a affirmé avoir été victime de violence conjugale.

Et il aurait embelli son curriculum vitae.

Bref, Herschel Walker n'en est pas à une controverse près.

Même le conservateur lieutenant-gouverneur de l'État, Geoff Duncan, le qualifie d'un des pires candidats républicains dans l'histoire du parti, en affirmant que des enfants s'expriment mieux que lui.

Les campagnes publicitaires des démocrates n'hésitent pas à ridiculiser Herschel Walker en prenant des extraits de ses discours où il explique, entre autres, pourquoi il préfère être un loup-garou qu'un vampire. Herschel Walker est également devenue la risée des humoristes américains.

« C'est un idiot d'une dimension impossible à parodier. »

— Une citation de  Bill Maher, humoriste

Et pourtant, il a été choisi par les républicains. Aussi, même s'il ne fait pas l'unanimité dans le parti, Herschel Walker demeure la dernière ligne de défense au Sénat.

Malgré toutes les controverses entourant le candidat, les ténors du Parti républicain, dont le leader de la minorité républicaine au sénat, Mitch McConnell, ainsi que les sénateurs Ted Cruz et Lindsay Graham, se sont ralliés derrière le poulain de Donald Trump.

Herschel Walker a également pu profiter de l'efficace machine républicaine en Georgie du gouverneur Brian Kemp qui a été élu avec une bonne majorité lors des élections de mi-mandat.

 Il parle à des partisans.

Raphael Warnock, candidat démocrate au poste de sénateur en Georgie.

Photo : Reuters / CHENEY ORR

Près de 2 millions d'électeurs ont voté par anticipation

Pour les démocrates, l'enjeu de cette élection est de taille. Quatre jours avant l'élection, l'ancien président Barack Obama a été dépêché pour rallier les troupes. Les démocrates ont la majorité au Sénat avec le vote de la vice-présidente, et avec une victoire, cela fera 51 sièges, une majorité confortable.

Ils n'auront alors plus besoin, par exemple, d'avoir la parité entre les deux partis dans les commissions sénatoriales, comme c'est le cas aujourd'hui.

Également, ils n'auront plus à dépendre autant du vote du sénateur démocrate de la Virginie-Occidentale, Joe Manchin, sur les questions d'énergie.

« Le vote doit être basé sur la compétence et le caractère de chaque candidat. »

— Une citation de  Raphael Warnock, candidat démocrate au sénat en Georgie

Dans un éditorial du Washington Post, Eugene Robinson écrit : On va voir avec cette élection à quel point le Parti républicain est tombé bas.

Une victoire démocrate en Georgie signalerait que l'État n'est plus forcément rouge, mais mauve, et qu'il a désormais rejoint les rangs des États pivots.

C'est la cinquième fois en deux ans que les électeurs vont aux urnes en Georgie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...