•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une hausse de taxes limitée à 2,95 % à Nicolet

Affiche de l'hôtel de ville Nicolet

Le compte de taxe des résidents de Nicolet augmentera de 2,95 %.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Les citoyens de la Mauricie et du Centre-du-Québec retiennent leur souffle en vue du dépôt des budgets des municipalités. Le contexte inflationniste donne du fil à retordre aux élus qui doivent refiler une partie de leur facture aux contribuables. Nicolet ouvre le bal en annonçant une hausse de taxe qu’elle a réussi à limiter à 2,95 %.

Ainsi, le propriétaire d’une maison dont la valeur moyenne est de 228 200 $ verra son compte de taxes passer de 2 970,69 $ à 3 058,41 $. C’est 87,71 $ de plus.

On avait comme souci de ne pas surcharger financièrement, fiscalement nos citoyens. C’est dans cet esprit-là qu’on l’a travaillé, explique la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois. Elle fait valoir que depuis deux ans, chaque direction établit ses priorités, évalue les coûts et en discute avec la direction générale. Elles viennent ensuite présenter le tout aux élus. Ça facilite la façon dont on rédige, dont on crée ce budget-là parce que ça permet d'entendre ce que les directions ont comme projet, le contexte dans lequel il doit évoluer, y mettre une priorité. C’est vraiment un travail d’équipe, un travail de solidarité qu’on fait chez nous aussi et ça donne de très bons résultats.

Elle fait aussi valoir que la Ville a reçu près de 500 000 $ de revenus de droits de mutation supplémentaires et que plusieurs projets n’ont pas pu voir le jour parce qu’on n’avait pas de fournisseur, on n’avait pas d’entreprise qui ont répondu à l’appel d’offre, donc, tout ça a fait qu’on a pu affecter une partie de notre surplus budgétaire.

Des pompiers en tout temps à la caserne

Les citoyens de Nicolet pourront compter sur la présence permanente de quatre pompiers à la caserne, du lundi au vendredi, de 8 h à 17 h.

C’est 55 % de nos appels qui sont faits de jour, explique Geneviève Dubois. Elle fait valoir que plusieurs pompiers se trouvent à leur travail qui est souvent à l’extérieur de la ville et lorsqu’ils reçoivent des appels, cela vient complexifier leur vie et celle de leur employeur. C’est pourquoi les élus ont décidé de sécuriser ce service aux citoyens.

« Quand on a fait le calcul, quand on a évalué ce projet-là, c’est presque à coût nul, c’est 15 000 $ de plus que ça va nous coûter sur un budget total de presque 18 millions, c’est vraiment intéressant. »

— Une citation de  Geneviève Dubois, mairesse de Nicolet

La Ville se dotera également d’une politique de participation citoyenne, pour développer des mécanismes menant vers une plus grande transparence. C’est 20 000 $, ce ne sont pas des montants importants, mais c’est un désir du conseil d’être près de ses citoyens.

Elle prévoit aussi allouer 75 000 $ pour s’adapter au problème de l’agrile du frêne. En plus du traitement du TreeAzin, de l’aide financière sera accordée aux citoyens qui devront faire couper leur frêne et en replanter un autre. La Ville souhaite aussi développer un projet-pilote de mobilier urbain pour récupérer le bois des frênes coupés.

Un réseau d’aqueduc à refaire

Nicolet adopte son plan triennal d’immobilisations (PTI) et allouera plus de 36 700 000 $ pour plusieurs projets d'envergure à réaliser d'ici les trois prochaines années, dont la réfection de ses infrastructures souterraines. Chez nous, vraiment, les prochaines années vont être dédiées à l’eau potable, autant à la centrale de traitement de l’eau qu’à son réseau de distribution, dit la mairesse.

Parmi les autres investissements il y aura la mise à jour du camion-échelle au coût de 400 000 $. C’est l’option privilégiée plutôt que d’acheter un camion neuf coûtant près de deux millions de dollars. La réfection du Rang des Soixante, celle de trois parcs de la Ville et d’autres installations sportives et de plein air.

Entrevue avec la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • En direct - Mauricie–Centre-du-Québec

Geneviève Dubois assise dans son bureau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...