•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers la fin du « mode avion » en Europe?

Un avion sur le point de se poser sur une piste d'atterrissage.

La 5G améliorerait radicalement la rapidité d'Internet à bord des avions.

Photo : Reuters / Pierre Albouy

Radio-Canada

Une nouvelle réglementation de la Commission européenne qui autorise le déploiement de réseaux 5G à bord des avions pourrait marquer le début de la fin pour le « mode avion » de nos téléphones intelligents.

Dans un communiqué publié à la fin du mois de novembre, la Commission indique que les personnes qui voyagent à bord d’un avion dans l’Union européenne pourront utiliser leurs téléphones au maximum de leurs capacités et fonctionnalités, tout comme avec un réseau 5G sur la terre ferme.

Cela pourrait signifier qu’on n'aura plus besoin de fermer son cellulaire ou d’activer son mode avion pour toute la durée d’un vol.

Cette obligation est une mesure de prévention servant à éviter que les transmissions des appareils interfèrent avec les systèmes électroniques des avions.

Le communiqué de la Commission européenne donne très peu de détails sur l’application de sa nouvelle réglementation.

Il est déjà possible d’accéder à Internet dans de nombreux avions grâce à des bandes de fréquences réservées à cet effet, mais ces services sont généralement très lents, et parfois limités à la messagerie seulement.

L’adoption de la 5G pourrait permettre d’atteindre une vitesse de transfert rendant possibles des fonctionnalités plus gourmandes en données comme la diffusion en continu ou les appels vidéo.

Et ici, en Amérique du Nord?

Selon un expert consulté par la BBC, la 5G dans les vols fonctionnera à l’aide de systèmes dédiés installés dans les aéronefs, à des fréquences élevées qui ne devraient pas interférer avec les systèmes des avions.

Mais les spectres de fréquences ainsi que les réglages de puissance diffèrent entre l’Amérique du Nord et l’Europe, ce qui pourrait signifier que la nouvelle réglementation prévue pour le Vieux Continent ne sera pas répliquée ici pour l’instant.

Il y a beaucoup moins de risques d’interférence [en Europe et au Royaume-Uni], selon Dai Whittingham, patron d’un comité britannique de sécurité aérienne.

La 5G en vol devrait voir le jour en Europe d’ici juin 2023, selon l’échéancier de la Commission européenne.

Avec les informations de BBC, et Gizmodo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...