•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dépenses de la MRC de Sept-Rivières augmentent de 10,3 %

Un cochon vert en porcelaine sur une calculatrice.

La MRC de Sept-Rivières comprend Sept-Îles, Port-Cartier et le territoire non organisé (TNO) du Lac-Walker.

Photo : iStock

Le budget prévisionnel de la MRC de Sept-Rivières pour l’année 2023 totalise 5,2 millions dollars de dépenses. Il s’agit d’une hausse de 10,3 % par rapport à 2022 alors qu'il se situait à 4,7 millions de dollars.

Ce budget a été adopté le 2 décembre dernier.

La MRC prévoit faire d'importantes dépenses en 2023, principalement en lien avec l'aménagement, le développement économique et l'administration générale.

Le maire de Port-Cartier et préfet de la MRC de Sept-Rivières, Alain Thibault, admet que l’organisme est victime de la hausse du coût de la vie. Il y a toujours l’inflation qui rentre en ligne de compte. L’inflation est là pour tout le monde et pour les MRC aussi, dit-il.

Un bandeau dirigeant vers le projet « Voici comment l'inflation agit sur votre portefeuille ».

M. Thibault souligne que certains frais, en raison de l'augmentation des salaires des fonctionnaires et de l’embauche de nouveaux employés, expliquent aussi cette hausse des dépenses pour ces éléments du budget municipal.

On a de plus en plus d'aspects légaux dans nos opérations de tous les jours. Donc, ça va nous prendre un greffier. On prévoit aussi d’embaucher une ressource ou de donner un contrat pour la révision de notre schéma d’aménagement pour 2023-2024, note-t-il.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault dépose une feuille sur son bureau.

Le maire de Port-Cartier, Alain Thibault, est aussi le préfet de la MRC de Sept-Rivières (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

« La boîte grossit et les dépenses aussi. Ça nous prend plus de ressources. »

— Une citation de  Alain Thibault, préfet de la MRC de Sept-Rivières

De plus, la hausse des dépenses de la MRC entraîne une augmentation de 16,6 % des quotes-parts des municipalités membres, qui comprennent Sept-Îles, Port-Cartier et le territoire non organisé (TNO) du Lac-Walker. Les quotes-parts représentent la contribution financière des municipalités au budget de la MRC.

Par exemple, le chemin pour la station de ski Gallix est supralocal. Les Villes versent une quote-part pour pouvoir entretenir ce chemin, raconte le préfet de la MRC.

Malgré la hausse, Alain Thibault considère que ce budget répond aux attentes du conseil de la MRC de Sept-Rivières.

La Ville de Sept-Îles doit d’ailleurs annoncer mardi ses prévisions budgétaires pour l’année 2023.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...