•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC arrête 13 personnes lors d’une opération visant des délinquants multirécidivistes

Une table avec des armes est installée près du podium où un policier s'adresse aux médias, au quartier général de la GRC à Winnipeg, le 5 décembre 2022.

La Gendarmerie royale du Canada a fait le bilan, lundi, d'une opération menée par l'Équipe d’intervention stratégique en matière d’application de la loi.

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada

La police a arrêté 13 personnes et saisi des dizaines d'armes et de la méthamphétamine lors d'une opération ciblant des délinquants multirécidivistes à Portage la Prairie, et dans les Premières Nations Sandy Bay et Dakota Tipi, dans la région centrale du Manitoba.

Treize armes à feu et 22 autres armes, dont des machettes, des couteaux, des coups-de-poing américains et des matraques, ont été découvertes. Un véhicule tout terrain ainsi qu'une motocross ont aussi été saisis par les policiers.

La Gendarmerie royale du Canada, la police de Brandon ainsi que le Service de police des Premières Nations (situé à Portage la Prairie) ont participé à l'opération, qui s'est déroulée le 21 et le 25 novembre.

Pendant cette période, les policiers ont réalisé 7 mandats de perquisition en plus de 13 mandats d'arrestation.

Trois délinquants multirécidivistes ont été jugés en violation de leurs conditions de libération et ont été inculpés en conséquence. De même, quatre des cinq délinquants ayant commis le plus grand nombre de crimes, identifiés par les analystes criminels, ont été inculpés, écrit la GRC dans son communiqué de presse.

Au total, 36 nouveaux chefs d'accusation ont été déposés, notamment pour des infractions liées aux armes à feu, à la possession de drogue dans le but de faire du trafic, au non-respect de conditions de remise en liberté et à la possession de biens volés.

Cette opération était menée dans le cadre de l'Équipe d’intervention stratégique en matière d’application de la loi dans le but de réduire le nombre de crimes violents dans les communautés par l'identification stratégique de cibles grâce au renseignement et aux statistiques sur la criminalité, puis en ciblant les secteurs en question et les délinquants multirécidivistes, dit la GRC.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...